Veuillez vous connecter pour entrer dans le nouveau monde des Samurais !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rencontre d'un Seigneur du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Daîdoji Nobuyoshi
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Shuukai
Surnom: L'homme le plus fort du monde!
Clan: Daîdoji


MessageSujet: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Dim 13 Avr - 21:40

Le village n’était qu'une bourgade paysanne identique aux dizaines d'autre qu'il avait traversé depuis son départ quelques jours plus tôt du labyrinthe qui faisait office de tombeau au clan Mogami.
Nobuyoshi était las de cet interminable voyage qui l'obligeait a traverser les terres de Seigneur rivaux qu'il méprisait tant et n'avait qu'une hâte, retrouver la chaleur de sa forteresse bien au nord.
Le contre coup des combats acharné se faisaient de plus en plus sentir, il avançait lentement au gré des humeur de son cheval.
Il était d’ailleurs toujours juché sur son destrier de guerre paré pour la bataille qui arborait fièrement l’emblème peu connu pour les sudistes du clan Daidoji.
Une seconde monture toute aussi impressionnante que la première faisant office de cheval de somme rattaché a la selle du cheval de nobu suivait inlassablement chaque lieu parcouru
Daidoji lui portait toujours son armure quasi complète maculé d'un mélange de son propre sang et de celui de ceux qui avaient osé se dresser contre lui. Seul sa tête nu permettait aux serfs qui croisaient sa route de tenter de mettre un nom sur le visage du balafré au regard de marbre du vieux samouraï.
Le Seigneur du Nord fit ralentir sa monture a l'approche d'une place presque animé, des villageois le regardaient avec curiosité, il les ignora et se dirigea vers la cabane qui osait arborer une pancarte voulant faire croire qu'il s'agissait d'une auberge.
Il mit pied a terre posant instinctivement sa main gauche sur les manche de ces deux wakizashi qui trônaient fièrement a sa ceinture.Tous son corps lui faisait mal, il etait trop vieux pour ce genre de chevauché interminable.
Le Seigneur Daidoji tendit les rennes de son cheval a un garçon d'une dizaine d'année qui s'empressa de venir a sa rencontre.


"...Nourris les bien mon garçon et veille a ce que rien ne manque...sinon..."

Le jeune palefrenier suivit suivit le regard de Nobu jusqu’à sa main gauche qui d'un mouvement du pousse mit au clair quelques centimètre du wakizashi.Les yeux de l'enfant s’agrandir de terreur devant la menace a peine sous entendu. Daidoji abandonna les bêtes et s'avança vers l'auberge qui ne comprenaient qu'une salle sombre et quelques table en terrasse.Il pencha la tête vers l’intérieur et abandonna instantanément l'idée d'y séjourner ne serait ce qu'un instant. Cette endroit était a l'image du village, crasseux et minable.Une table sous un arbre en fleur attira son attention, cela suffirait largement pour y prendre un repas.
Il se planta devant et dévisagea les deux samouraïs qui y étaient attablé. L'un d'eux posa son verre de saké et dévisagea le vieillard qui osait venir les déranger.

"...Cette table me plait beaucoup..." Dit Nobuyoshi en toisant tour a tour les deux jeunes hommes a peine sortit de l'adolescence "...il serait dommage que du sang vienne la salir..."

L'un des deux hommes se leva brusquement, portant immédiatement la main a son katana prêt a dégainer. Mais l'autre plus prudent rattrapa son compagnon avant qu'il ne les entraîne dans un bain de sang.Son regard se porta sur le blason gravé maculé de sang séché.

"...Vous êtes un samouraï des Daidoji ? Qu'est ce que vous faites sur les terres du clan Sakuma?"
"...Un Daidoji ? "
Grimaça le vieille homme en faisant glisser sa main droite le long de sa ceinture pour effleurer le manche de son sabre. "...Mes ancêtres auraient fais voler vos têtes pour un tel affront, JE suis Daidoji Nobuyoshi, le Seigneur du clan Daidoji. Quittez ma table je ne suis pas d'humeur a discuter avec des samouraïs de seconde zone."

Les deux jeune samouraïs hésitèrent sur la marche a suivre, si cette homme a l'allure d'un guerrier tous droit échappé d'un champs de bataille était réellement celui qu'il prétendait être alors il y avait peu de chance de le vaincre.Et si par malheur il gagnait alors il plongerait le clan Sakuma dans un conflit avec ceux du nord. Combattre un Seigneur était stupide, tous deux le savaient parfaitement.
Les deux samouraïs firent un pas de coté s’éloignant de la table objet de toute les convoitises.
Daidoji prit enfin place sous l'ombre de l'arbre en fleur.Il fouilla sous sa cuirasse et sortit en le pendentif trouvé dans le labyrinthe. Il le leva et tenta de comprendre ce qui pouvait a ce point attirer l'empereur.Le tenancier profita de ce moment pour débarrasser les reste du repas des deux samouraïs pour amener un thé et quelques gâteau au Seigneur du nord.
Daidoji rangea le bijou qu'ils avaient eu tant de mal a trouver et se mit a profiter des quelques douceurs accompagné d'une gorgé de thé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Lun 14 Avr - 0:09

Seijuro avait tenu à mettre en place personnellement le groupe au nord des terres qui escorterait sa Dame quand elle rentrerait de son voyage. Pour lui, chaque détail comptait et il tenait à ce que tout soit parfait. D'ailleurs, si les choses ne tenez qu'à lui, Yuki Sakuma serait parti avec mille hommes à ses côtés pour aller rencontrer l'Empereur. Puis ayant accompli sa tâche, il repartit vers le sud pour revenir à Shinai. Plusieurs étapes étaient prévues sur le chemin et l'un d'entre elle était un petit village de paysans. Et c'est ainsi qu'une trentaine d'hommes aux couleurs des Sakuma et leurs chevaux arrivèrent sur la place. Tous étaient en armure complète et semblaient sur le pas de guerre. Etrange ? Non, il en était toujours ainsi. Seijuro n'était jamais seul à chaque instant et quand il sortait de la cité de Shinai, il le faisait toujours avec un régiment de cavalier, toujours prêt au combat et parer à faire face à n'importe quel imprévue. Le Chef de Guerre avait ce don de rendre la vie dur à ses hommes par temps de paix pour ne pas qu'ils se ramollissent et lui même s'imposait aussi les conditions qu'il pourrait vivre en tant de guerre. Lorsqu'il posa pied-à-terre, Seijuro s'adressa à ses hommes d'une voix stricte :

" Que la moitié des hommes s'occupent des chevaux en premier lieu. Que l'autre moitié monte la garde autour du village. Vous vous reposerez à tour de rôle. "

Un oui unanime se fit entendre. Seuls quatre hommes restèrent avec lui, les quatre privilégiés. Mais avant qu'il ne puisse aller plus loin, venant tout juste d'enlever son menpo (masque de protection), deux samurai qui n'étaient pas de sa compagnie vinrent à lui pour lui signaler la présence d'un homme répondant au nom du Seigneur Daidoji et les paroles qu'ils avaient tenues.

" Nous en reparlerons plus tard. "

Il congédia alors les deux hommes. Intérieurement, Seijuro était un peu irité par la situation mais il n'en laissa rien parraître. Il s'adressa alors de manière froide aux quatre samurai encore à ses côtés :

" Trouvez l'ancien du village et proposez lui votre aide s'il en a besoin. "

Et ainsi, le Sakuma se retrouva seul, se dirigeant vers cette auberge qui accueillait vraisemblablement un des plus grands hommes du pays. Sur le chemin qui les séparé, il retira son kabuto pour que son visage soit parfaitement visible et le garda sous le bras. Une paysanne croisa son chemin, l'effleurant légèrement sans lui adresser le moindre regard et Seijuro ne sembla pas y prêter attention et continua son chemin comme si de rien n'était. Le Daidoji avait choisis une table à l'extérieur et sous un arbre en fleur. Une place de choix. Nobuyoshi n'avait dû rien manquer de leur arrivée. Seijuro ne se rapeller que vaguement du visage du Seigneur et c'était la première fois qu'il pouvait l'approcher d'aussi prêt. De par son rang de Chef de Guerre, il se devait de reconnaitre n'importe quel Seigneur et leur chef de guerre. Même si ses sentiments ne pouvaient pas être des plus tendres à son égard, à ses yeux Nobuyoshi restait un guerrier d'exception à ses yeux et il ne pouvait s'empêcher que de ressentir du respect envers lui. Arrivé devant lui, Seijuro s'inclina respectablement et lui parla d'une voix franche, à défaut de ne pouvoir montrer un quelconque sentiment sur son visage :

" Veuillez excuser mes hommes pou leur écart de conduite envers vous, Seigneur Daîdoji. Soyez assuré qu'il seront corrigé comme il le convient. "

Le Chef de Guerre s'inclina une fois et se présenta :

" Je suis Takanashi Seijuro, Chef de Guerre du Clan Sakuma. Permettez moi de me joindre à vous. "

Plus qu'une formule de politesse qu'une véritable question, Seijuro s'assit face à Nobuyoshi en posant son casque à côté de lui. Un thé lui fut apporté quasiment aussitôt. Il inclina la tête humblement pour remercier la serveuse avant de reporter son attention sur le Seigneur.

" Je vois que l'Empereur s'amuse à faire voyager tous les Seigneurs. Avez vous trouvé ce que vous cherchez sur nos terres ? "

Seijuro était perspicace. La présence du Seigneur ne pouvait qu'être de la volonté de l'Empereur, car Yuki elle-même était partis. Il n'en connaissait pas la raison, ni même ce qu'il était venu chercher, mais cela ne présentait rien de bon. Restant de marbre, la présence du seigneur le rendait soudainement inquiet. Les plans de l'Empereur ne pouvaient visait sans nul doute que de renforcer sa puissance... Puis, écoutant la réponse du seigneur, il prit soin de s'inquiéter de son thé en le vidant d'un peu de son contenu...
Revenir en haut Aller en bas
Daîdoji Nobuyoshi
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Shuukai
Surnom: L'homme le plus fort du monde!
Clan: Daîdoji


MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Lun 14 Avr - 0:57

Daidoji sorti de sa rêverie et leva la tête en voyant se planter devant sa table un samouraï vêtu de son armure complète. Il détourna le regard du nouveau venu pour assisté au balais de cavalerie qui s'affairait dans le village.Visiblement cette paix qu'il était venu chercher dans cette bourgade reculé n’était pas au rendez vous.
Il soupira et regarda l'homme qui venait de se présenter comme le chef de guerre du clan Sakuma s'inviter a sa table pour y partager une tasse de thé et repondit a la question posé.


"...Bien plus même, vos terres ont été une aubaine pour le clan Daidoji mais tous n'ont pas eu ma chance..." Dit il en sortant de sous sa cuirasse le pendentif qu'il exhiba sous le nez de Seijuro avant de le remettre en sécurité . "...Une simple babiole qui a coûté tant de vie mais Tennô a toujours eu des jeux qui n'amusait que lui même...
...Mais il est l'empereur et lui désobéir serai mal venu..."

Le Seigneur du nord baissa les yeux vers l’assiette de friandise poser sur la table et jeta son dévolu sur un gâteau qu'il accompagna d'une gorgé de thé. Il détailla ouvertement le chef de guerre avant de reprendre la parole.

"...Si les dieux m'avaient dit qu'en ce triste jour je croiserais la route du chef de guerre de la plus puissante armée de l'empire j'aurais lustré mon armure pour paraître plus présentable...
...quel piètre image du clan Daidoji..."


Puis du doigt il pointa la troupe de samouraï paré pour la bataille.


"...Un tel déploiement de force, contre qui partez vous en guerre Takanashi Seijuro ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Lun 14 Avr - 20:57

Ce fut avec surprise qu'il reçut une réponse. Seijuro ne s'attendait pas du tout à ce que Nobuyoshi lui confit sa précieuse découverte allant même jusqu'à lui montrer... Lui qui était si impassible commença un début d'expression, un sourcil se haussa à la vu de l'objet. Une flamme étrange brillait dans son regard. Cette "babiole", Seijuro la connaissait. Très croyant et craignant respectueusement les kami, chaque légende attisait sa curiosité. Et ce pendentif sous son nez commençait à faire germer dans son esprit la possible idée folle qu'avait en tête l'Empereur. Il était maintenant convaincue que les autres Seigneurs devaient être à la recherche de deux autres objets. Au fond de lui, il espérait que les Seigneurs seraient assez intelligents pour ne pas remettre ces artefact à l'Empereur... Mais avant que des mots ne puissent sortir de sa bouche, le pendentif disparu de son champ de vision et le Seigneur Daidoji commenta son apparence par rapport à celle du Sakuma. Un léger sourire naquit sur le coin des lèvres de Seijuro qui lui répondit alors :

" Paraître présentable n'est pas nécessaire avec moi, un guerrier n'a pas à se soucier de son apparence. Je me sens gêné de n'avoir que de la poussière dûe au voyage sur moi, vous êtes bien plus présentable que je ne le suis. "

Flatteur ? Non, pas le moins du monde. Il n'aimait juste pas les samurai qui se parfumaient et préférant leur kimono de soie à leur armure.

" Votre combat a dû être intense et je dois dire que je vous envie. "

Seijuro suivit la direction du doigt pour regarder ses hommes exécuter leur besogne. Alors que la réponse lui semblait si évidente, il devait se résigner à lui faire entrevoir sa vision :

" Attendez vous la prochaine guerre pour que vos hommes connaissent la lourdeur de leur armure, de passer des journées entières à devoir la garder sur soi ? Pensez vous que leur moral sera toujours d'acier quand ils devront se rationner en nourriture, ressentir la faim et la soif ? Seront-ils toujours vigoureux lorsqu'ils auront dormi que quelques heures avant de remplacer leurs frères pour monter la garde ?

Les Takanashi ont toujours vécu dans la rudesse de la guerre, jamais dans l'opulence de la paix et je veille à ce que l'armée Sakuma en face de même. Car la paix n'est qu'une illusion. "


On pouvait ressentir de la fierté dans son regard et il l'était. Il fit alors une pause, s'abreuvant un peu de sa boisson encore chaude. Il mourrait d'envie de revenir sur l'objet en possession du Daîdoji.

" Il semblerait que Tennô ne s'intéresse pas à de simples babioles. Ce que vous avez en possession est un Magatama. C'est une amulette qui abritent l'âme de grands guerriers morts au combat... Celui qui possède le Magatama peut ramener ces âmes à la vie. J'imagine que les autres Seigneurs sont à la recherche de deux autres objets tout aussi mystique. Une question me brûle les lèvres Seigneur Daîdoji. Allez-vous faire de Tennô un dieu ? "

La réponse du Seigneur du Nord allait certainement jouer un rôle important dans le futur...
Revenir en haut Aller en bas
Daîdoji Nobuyoshi
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Shuukai
Surnom: L'homme le plus fort du monde!
Clan: Daîdoji


MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Lun 14 Avr - 23:17

Nobuyoshi ne put s’empêcher de sourire devant l'explication donnée

"...Le clan Daidoji est en guerre permanente contre la rudesse du nord, nul besoin de se pavaner en armure complète pour faire d'un homme un samouraï digne de ce nom.Ce n'est pas l'armure qui fait le guerrier mais l'esprit de celui qui la porte...
...Et tous ces hommes qui marchent fièrement au milieu des paysans..."
continua t'il en désignant du menton l'escorte arborant fièrement l’emblème du clan "...Un bon tiers chierons dans leurs frocs ou seront tétanisé par la peur quand les tambours de la guerre sonneront l'heure de la bataille...ce qui fait un bon guerrier c'est la cruauté de la guerre qui permet aux plus fort de survivre en éliminant les faibles...."

Puis Daidoji éclata de rire avant d’étirer ses jambes fatigués par le voyage.


"...Pardonnez le langage d'un vieillard et ces conseils certainement dépassé Takanashi Seijuro, vous semblez être un homme compétant et réfléchit sur l'art de la guerre, pas étonnant que Yuki Sakuma vous est offert la tête de son armée..."

Le Seigneur du nord se tut en écoutant les explications du chef de guerre sur les mystères qui entouraient l'amulette. Il ressortit l'objet de toutes les convoitises pour le porter plus a la lumière. Un si petit bijou pouvait il renfermer un si grand pouvoir, lui même avait de sérieux doute à ce sujet mais l’intérêt de Tenno et des membres du clan Naito qu'ils avaient dut  tuer pour le voler prouvaient a eux seul la valeur de la relique.


"...Seriez vous l'un des ces hommes mystiques Seijuro qui croit à de tel enfantillage ? Si ces babioles magiques avaient de tel pouvoir alors nos ennemies nous auraient anéanti en les utilisant..."

Il détacha son regard du Magatama pour le braquer sur le chef de guerre. Il tenait toujours le collier a la main un sourire de défie peint sur les lèvres.

"...Aucun mortel adepte d'une magie aussi puissante soit elle ne deviendra jamais un dieu,c'est impossible mais si Tenno veut ce collier alors je lui donnerais et si par miracle il transcende son statut de simple mortel alors le nom de Daidoji Nobuyoshi passera a jamais dans la postérité comme le Seigneur qui a offert un tel pouvoir a son Empereur. Mais j'en doute..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Mar 15 Avr - 22:58

Le langage de Nobuyoshi était cru, mais avait le mérite d'être franc. Et son raisonnement incluait tous les guerriers foulant la terre d'Oyashima. Il était vrai qu'une guerre laissait une trace indélébile dans l'âme, mais il y avait un point sur lequel le Chef de Guerre ne pouvait être d'accord.

" Chez nous il n'y a ni faible ni fort, il y a seulement la mort. "

Car faible ou fort, tous finiront par rejoindre le Yomi. Seijuro apprécia le compliment et remercia Nobuyoshi d'un geste de la tête. Le Sakuma continua de boire son thé, ne souhaitant pas répondre au Seigneur du Nord. Seijuro n'était pas de ses hommes qui essayaient à tout prix de rallier des gens à sa foi dans les kami. Il n'était pas prêtre après tout. Il ne savait pas comment expliquait toute la complexité qui pouvait entourer les kami. Le Daidoji continua sa tirade et fit une erreur, celle de ressortir le collier. Toujours impassible, Seijuro attendais le bon moment...

" Mais j'en doute... "

Soudainement et par surprise, les deux mains calleuses du Sakuma se saisirent les poignets du Daidoji avec force et plaquèrent ceux-ci sur la table. La main qui tenait l'amulette s'était refermée sur elle-même pour ne pas que le collier ne lui échappe, la paume de la main étant tourné vers le ciel. Avant que Nobuyoshi ne puisse lever le moindre orteil, deux mains en putréfaction sortirent de la terre pour se saisir de ses chevilles. Une impasse ? Si Seijuro lâcher prise Nobuyushi serait libre et il ne pourra pas prendre le Magatama.

" Et bien, prends le. "

Il avait dit ça le plus calmement du monde, son regard ne quittant pas celui du Seigneur du Nord. En un éclair, un demi corps de femme sortit du dos de Seijuro, passant en dessous de son aiselle, pour venir taper avec une précision déconcertante un nerf de Daidoji afin que la main qui tenait le collier s'ouvre. Ce fut alors que Nobuyoshi put apercevoir le visage de cette paysanne qui avait, peu de temps avant, frôlé le Sakuma. Lorsqu'elle passa derrière la montagne de muscles d'environs deux mètres qu'était Seijuro, et donc sortit du champ de vision du Daidoji qui d'ailleurs ne prêtait guère attention aux paysans, la shinobi s'était accroché au dos de Seijuro. Car elle était l'ombre de Takanashi. Voilà la raison pour laquelle il ne s'était pas retourné à son passage et était resté face au Seigneur du Nord. Derrière ce visage crasseux et ses cheveux en bataille boueux se reflétait une certaine jeunesse et ses petits bras paraissaient si frêles par rapport à celui du chef de guerre. Et, avec la même rapidité dont elle avait fait preuve pour surgir, elle se saisit de l'objet convoité. Une fois en main elle ne perdit pas de temps et sauta en arrière et resta sur ses gardes prête à prendre la fuite si le danger s'en faisait sentir.

Le cadavre en putréfaction aux pieds du Seigneur venait à peine de sortir sa tête du sol, faisant monter aux narines l'odeur infâme de la décomposition qu'il subissait. Le Seigneur encore immobilisé, Seijuro lui adressa la parole avant de se prendre un probable coup de tête. Tout venait de se passer si vite et il devait bien lui informer de la situation :


" Si vous considérez ceci comme une babiole, pourquoi ne pas me la laisser en échange d'une copie ? Non seulement vous remplirez vos obligations, mais si vous en croyez vos paroles, je perdrai mon temps... "

Les hommes qui avaient vu la scène étaient en train de rameuter les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Daîdoji Nobuyoshi
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Shuukai
Surnom: L'homme le plus fort du monde!
Clan: Daîdoji


MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Mer 16 Avr - 0:52

Daidoji resta stupéfait par l'audace de Seijuro qui avait osé lui attraper les deux poignet.
La colère montait déjà en lui et et s’apprêtait a se lever quand il sentit deux nouvelles mains lui agripper les chevilles. Le Seigneur du nord baissa les yeux pour voir le visage de l'auteur de celui qui tentait de l'emprisonner.Par les dieux souffla t'il en voyant le corps nécrosé  de la créature tous droit sorti des enfers, quelle magie maléfique était donc a l'oeuvre.
Un troisième protagoniste fit son apparition de l'ombre du chef de Guerre pour lui dérobé son collier avant de s’écarter de lui de trois pas.
Puis Daidoji pencha la tête pour écouter les explications de Seijuro, ce qu'il entendit lui paru surréaliste, pour qui donc se prenait cette homme, il resta bouche bée quelques instant sentant toujours les quatre mains lui entraver les mouvement.
Puis il repeta d'une voix calme.


"...En échange d'une simple copie..."

Le Seigneur du Nord fronça les sourcils et sentit cette colère disparu quelques instant plus tôt réapparaître de plus belle.

"...Une simple copie!!!"


La colère du vieille homme blessé par le temps et la quête qu'il venait de mener devint rapidement fureur,il serra son poing droit d'une force qu'il avait crut disparu avec le temps.Ses ongles s’enfoncèrent dans la paume de sa main jusqu'a lui transpercer la peau jusqu'a laisser couler un mince filer de sang qui goutta de la main du Seigneur, mais il ne sentait pas la douleur, plus rien ne comptait pour le maître du clan Daidoji. Plus rien a part tuer cette homme qui lui faisait face.Cette haine mêlé a une fureur indescriptible ranima la flamme de son pouvoir endormi depuis sa fuite du labyrinthe.Le sol se mit a trembler autour d'eux.


"...Une simple copie?!? Pour qui me prend tu petit merdeux !!!"


Daidoji tenta de se relever mais sentit l’étreinte de la créature ressuscité tenter de l'en empêcher.Il baissa les yeux vers elle.


"..Et toi, lache moi!!"

Le Seigneur du nord leva brusquement son genou droite entraînant avec elle la créature qui ne lacha pas sa proie, mais Daidoji n'avait que faire de son étreinte.Il frappa du pied l'endroit même ou été encore enterré en parti la créature qui explosa quand Nobuyoshi la percuta en mêlant autant sa force physique que le pouvoir du Chikakugoe. Le micro séisme se répercuta sur quelques mètre a la ronde, créant une multitude de fissure qui rendit le sol et les chaises des deux protagoniste instables les entraînant vers les profondeur de la terre. Daidoji profita de cette instant pour se libérer de l'emprise de Seijuro, il tira sur ses deux mains d'un coup sec et fit quelques pas en arrière s’éloignant ainsi de quelques mètres du colosse.Il se massa les poignets toute en marchant de long en large un regard meurtrier braquer sur le Sakuma. Il s’était fait berner comme le dernier des imbéciles. Cette seul pensé ne fit qu'exciter sa soif de meurtre.
Brusquement il tourna la tête vers celle qui lui avait dérobé son collier.Elle le tenait toujours fermement a la main et attendait. Daidoji pointa son index vers elle avant de serrer le poing.

"...Toi!! Meurs!!"

Il leva son poing en direction de la voleuse mais ne tenta pas de la frapper directement,elle était a plusieurs mètres de lui, il était vieux, c’était une ninja jamais il n'aurait la moindre chance de l'atteindre.Mais ce n’était pas le but, Nobu n’était pas un combattant de precision, le Seigneur Daidoji était un destructeur de masse.Son poing chargé du Chiyabure ( Déchirement terrestre ) percuta le sol et envoya plusieurs dizaine de roche de plusieurs tonnes arraché du cœur même de la terre frapper la jeune femme et l'ensevelir.
Il jeta un bref coup d'oeil vers la rue et vit déjà les samouraïs du clan Sakuma se rassembler pour venir prêter main forte a leurs chef de guerre. Daidoji se détourna d'eux pour fixer son entière attention sur Seijuro. Il le toisa le regard plein de haine et mit deux doigt a sa bouche avant de pousser un long sifflement. Un hennissement suivit d'une cavalcade répondirent a l'appel de Daidoji. Son fidèle destrier galopa jusqu’à lui mais il ne l'enfourcha pas préférant plutôt détacher de la selle son lourd marteau de guerre qu'il fit tourner sur lui même.Il mit une tape sur la croupe du cheval qui s’éloigna.
Des cris attirèrent son attention, les samourais du clan Sakuma venaient vers lui l'arme au clair.


"...Vous!!! Mourrez!!!"

Le Seigneur Daidoji concentra l’intégralité de la puissance de son Chikakugoe dans la masse de son marteau et frappa de toute sa fureur. L'impacte entre l'arme et le sol produisit un choc qui ouvrit littéralement le sol en deux, créant une faille qui se propagea en une dizaine d'autre pour entraîner vers les profondeurs de la terre le plus de samouraï possible.
Puis le Seigneur Daidoji se tourna enfin vers le chef de guerre du clan Sakuma.

"...Tu n'aurais pas du petit, je vais te tuer!!!"

Daidoji concentra ses forces dans la masse de son marteau, malgré la fureur il commençait a ressentir certaines plaies de son combat dans le labyrinthe se réouvrir, s'il ne mettait pas un terme rapidement a ce combat il mourrait a coup sur sous les coup des sakuma. Son marteau de guerre chargé du Chikakugoe percuta le sol et créa un énorme séisme en direction de Takanashi Seijuro. Le sol se scinda en deux, puis en quatre, puis en une multitude d'autre faille qui avalèrent le sol et tous ce qui s'y trouvaient pour l'emporter vers les profondeurs de la terre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Dim 20 Avr - 17:47

La réponse ne se fit guère attendre. La colère chez le Daidoji monta par pallier. Au fur et à mesure que celle-ci grandissait, l'expression du Sakuma changeait elle aussi. Lui qui semblait si impassible, si calme, devenait visiblement plus joyeux et... Démoniaque, comme-ci un oni s'emparait peu à peu de lui, une folie passagère qui l'emportait. Voilà bien longtemps qu'il n'avait pas ressenti cette tension du combat qui s'annonçait et rien ne pouvait l'exciter plus que ça. Maintenant il avait un prétexte pour engager le combat. Daidoji semblait fou de rage et il se libéra de l'emprise de la créature cadavérique, créant à la suite un micro séisme. Il n'était plus utile de le maintenir et si Daidoji tira sur ses bras pour échapper à l'emprise de Seijuro, celui-ci ne tenta pas de rester accrocher plus longtemps non plus. Sa lame sortit immédiatement de son fourreau alors que le Seigneur du Nord mit un peu de distance entre eux deux.

Mais l'attention de Nobuyoshi se porta sur la shinobi qui à la première secousse avait fléchit sur ses jambes. Et alors que Daidoji la désigna comme cible, elle bondit pour prendre la fuite. Quand la terre commença à peine à sortir, la kunoichi se mit à virevolter afin d'esquiver ces blocs sortant de terres. Mais malgré son agilité, elle ne put tous les esquiver. Il n'en fallut qu'un qui lui tapa par surprise dans le talon pour qu'elle en perde l'équilibre et s'en prendre un deuxième, lui arrachant un cri de douleur et qui la propulsa sur plusieurs mètres. Lors de sa chute, sa tête prit un sérieux choc et elle perdit connaissance.

Pendant ce temps, les samurai avaient pris le temps de se dédoubler, tout comme Seijuro, et envoyèrent leurs clones vers Daidoji pendant qu'ils s'occupaient d'évacuer la population présente. De toute façon, aucun d'eux ne voulaient se retrouver sur le chemin de leur Chef de guerre car ils ne savaient que trop bien que rester dans son sillage pendant qu'il combat et synonyme de mort. Le cri de charge retentit, retenant une fois de plus l'attention du Seigneur du Nord. Un nouveau tremblement de terre retentit et la poignée d'entre eux qui s'étaient engagés n'aperçurent que trop tard que le sol se déchira sous eux. Les corps disparurent dans les ténèbres...

De nouveau face à face, Seijuro était de nouveau seul. Son clone était partie derrière les maisons afin de contourner Daidoji sans être vu. Le Chef de Guerre était déjà en train de raccourcir sa distance entre lui et le Seigneur du nord et alors que celui-ci lui cria qu'il allait le tuer, le sakuma laissa s'échapper un rire dément. Le marteau se leva une nouvelle fois dans les airs. Pas question de commettre la même erreur, Seijuro changea immédiatement sa trajectoire et poursuivit sa course alors que le sol commença à se fissurer. Sous ses pieds, le sol commença à se dérober de plus en plus. Il tenta alors dans un ultime saut de rejoindre le bord qui ne sera pas emporté dans les profondeurs. Seijuro atterrit pile sur le bord, mais à cause de son poids et de la fragilité du sol, celui-ci céda et le Chef de Guerre commença à tomber.

A ce moment, le clone de Seijuro refit son apparition chargeant Daidoji sur l'un de ses flancs dans son angle mort. Il était muni d'un Yari en Ju-ji. Le clone ne comptait pas lâcher Daidoji d'une semelle, ne lui laisser aucun répit. Pendant ce temps cinq hommes munis d'arc assez éloigné du combat commencèrent à prendre position afin d'avoir le Seigneur du nord sous plusieurs angles. Quant au vrai Seijuro, sa chute fut de courte durée, car, comme il l'avait fait plus tôt, deux mains sortirent de la terre pour lui attraper un poignet et ainsi lui éviter de finir dans les entrailles de la terre. S'aidant des morts invoqués, il s'extirpa du trou et ne tarda pas à rejoindre son clone pour rendre la vie dure aux vieux samurai. Puis ce fut deux samurai à l'emblème inconnu, puant la mort qui les rejoignirent. Chaque coup n'avait pas pour but de tuer le Seigneur du nord, mais de l'affaiblir, de l'épuiser, de l'assommer jusqu'à ce qu'il perde connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Daîdoji Nobuyoshi
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Shuukai
Surnom: L'homme le plus fort du monde!
Clan: Daîdoji


MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Mer 23 Avr - 10:25

Les entrailles de la terre s'ouvrirent et emportèrent avec eux celui qu'il avait cru être le chef de guerre du clan Sakuma. Daidoji voulu faire quelques pas vers le précipice mais sentit ses jambes se dérober sous le poids des ages et des blessures.Il vacilla et de poser un genou a terre.
Son souffle était saccadé et il avait de plus en plus de mal a respirer.Il regarda son bras droit maculé de sang qui gouttait jusqu'au bout de ses doigts.

"...Comment..." souffla Daidoji en tentant en vain de la main gauche de refermer cette blessure a l’épaule droite que lui infligé le capitaine du clan naito dans le labyrinthe quelques jour plus tôt. Il sentait le contre coup des récents combat venir réclamer leurs dut.

"...C'est donc ça la vieillesse..." ne put il s’empêcher de dire d'une voix amusé.

L’adrénaline créé par la colère avait disparu et le contre coup a payer s'en faisait déjà sentir. Daidoji était a bout de souffle, son corps était devenu lourd et ses mains tremblantes.
Qu'il avait été stupide de se croire capable de vaincre le chef de guerre et tous ces sbires dans son état.
Le combat n’était plus une option pour lui et il devait fuir le plus vite possible ces fous du clan Sakuma.
Le vieux Seigneur du nord voulu s'aider de son marteau de guerre pour se relever mais s'en était trop pour lui, il resta encore quelques instant a terre a tenter en vain de reprendre son souffle.
Du coin de l’œil il vit une ombre fondre sur lui, Nobu lâcha son marteau pour tenter d'esquiver mais sentit la lame d'un Yari lui lacérer l'estomac.
Une grimace de douleur se dessina sur ces traits marqués par le poids des années.Par réflexe il attrapa l'arme par la hampe pour tirer son agresseur vers lui et lui planta un Tantô dans l'estomac avant de se relever. Le samouraï n’était autre que Seijuro en personne qui recula de quelques pas avant d’arracher la lame pour fondre de nouveau sur lui.
Daidoji tira ces deux wakizashi et avec le peu de force qui lui restait se lança dans un combat acharné contre le chef de guerre du clan Sakuma. Comment pouvait il être la celui la songea t'il en tentant une botte pour éventrer l'homme.
Puis il comprit  en voyant le vrai Seijuro refaire son apparition et se jeter dans la mêlé accompagné de deux samouraïs décrépit.Il s’était fait berné par un clone pensa t'il.
Une foule de souvenir lui revint en mémoire quand son regard se posa un bref instant sur le blason des deux revenants, il connaissait cette emblème et repensa a son père et ces leçons sur les clans disparu.Mais quelle était il ça il n'aurait pu le dire...
Le Seigneur sortit de sa rêverie quand il sentit une lame lui entailler l'avant bras gauche.Il se tourna vers le coupable avec la ferme intention de lui rendre au centuple la blessure infligé mais vacilla quand un poing ganté d'acier lui percuta l'arcade sourcilière.
Son propre sang l'aveugla d'un oeil. Il frappa au hasard et sentit ses lames s'enfoncer profondément dans le corps d'un de ces adversaires.Au moins l'un d'entre eux le suivrait vers le royaume des morts.
Quelques choses lui percuta la tempe, quoi ? Nobuyoshi ne le savait pas et il fit quelques pas en titubant.Le monde devenait flou autour de lui, une a une il regarda ses paumes de main ensanglanté. Ses armes qu’étaient elles devenu ?  Il ne se rappelait pas les avoir lâché.
Un nom lui vint a l'esprit, Mogami, était ce la punition du ciel pour avoir trahit le Seigneur du Feu et sa nièce. Nobuyoshi ne put s’empêcher de rire a cette pensée.
La route s’arrêtait ici pour lui,il ne regrettait rien de son existence et s'en allait le sourire aux lèvres rejoindre ceux qui l'attendait dans l'au delà depuis si longtemps.
Le seigneur du nord releva la tête pour faire face a ces agresseurs qui le regardaient perplexe a quelques pas seulement de lui, il ne distinguait plus que trois vagues silhouettes.Il leur sourit et le sol se mit a trembler toute autour de lui, si ce village devait être sa tombe alors c'est un mausolée a sa propre gloire qu'il allait leur laisser.
Le seigneur de nord rassembla ces dernières force dans son poing menaçant plus vers le ciel que ces ennemie.


"...Je suis Daidoji Nobuyoshi!!Le Seigneur du clan Daidoji et le maitre du Nord!! Et je n'ai besoin de personne pour mourir!!!

Le Seigneur du clan Daidoji ne prit pas les hommes du clan Sakuma pour cible, il se fichait d'eux qui n’étaient que le prétexte qu'avaient trouvé les dieux pour l'appeler vers le royaume des mort, mais Nobu frappa de toute la puissance du Chikakugoe a même le sol devant lui. La terre trembla de tous les coté avant de céder sous l'impact emportant dans la chute le Seigneur du nord et ces agresseurs.
Daidoji Nobuyoshi sentit les limites de sa conscience disparaître, une dernière pensée pour ces fils lui arracha un sourire avant que ces paupières ne se ferment pour l’entraîner vers les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    Ven 25 Avr - 22:43

Son clone avait fini par s'évaporer en un tas de cendre sous un coup donné par Daidoji, mais il continua sans répit à lui mener la vie dur jusqu'à ce qu'il flanche. Alors que le Seigneur semblait enfin à bout, les entrailles de la terre commencèrent à gronder et le poing de Nobuyoshi se leva vers le ciel. Comptait-il refaire cette même attaque qui avait failli emporter le Chef de guerre ? Seijuro ne le laisserai pas recommencer une fois de plus. Attrapant rapidement les deux cadavre devant lui par le col, il propulsa ceux-ci aux pieds de Nobuyoshi qui serait certainement le point d'impact. Deux couches de mort devraient certainement atténuer, ne serait-ce qu'un peu, l'attaque du Seigneur du nord. Daidoji frappa et la force de son attaque se répandit dans les corps en décomposition jusqu'à les faire littéralement éclater ! Mais cela ne suffit pas. Le sol se fissura une fois de plus. Seijuro se jeta alors sur le Seigneur du Nord afin de l'empoigner et, de toutes ses forces, il le jeta afin de préserver celui-ci de sa propre attaque destructrice. Seijuro avait pratiqué le jet d'homme plus d'une fois, s'en était presque devenue un sport quand il était capitaine et que ses samurai faisaient un faux pas. Et alors que la vielle carcasse s'écrasa dans un râle quelques mètres plus loin, le sol se déroba sous les pieds du Chef de guerre. Par chance, une corde fit son apparition et Seijuro réussit à s'en saisir avant de continuer sa chute. La kunoichi qui était évanouie précédemment venait de reprendre conscience et dans un acte désespéré, elle avait jeté la corde. Malgré cette action, elle gueula immédiatement pour avoir de l'aide, car même si elle n'avait pas cette épaule déboîtée, elle n'aurait jamais la force de retenir Seijuro. Il ne s'en fallut de peu, la kunoichi allait elle aussi disparaitre dans la faille quand des samurai vinrent l'attraper et prendre ensuite le relais.

Une fois seijuro hors de danger, celui ci donna ses ordres :


" Qu'on lui retire son armure et qu'on commence à panser ses blessures, je ne veux pas qu'il meurt. Attachez-le ensuite. Quelques hommes viendront avec moi à Shinai pendant que les autres se chargeront de mettre en oeuvre la reconstruction de ce qui a été détruit. "

Il lui fallait prendre du repos maintenant. S'il essayait de ne pas trop le montrer, il était physiquement et moralement épuisé. Quand il fut un peu à l'écart, il replaça lui même certains de ses doigts qu'il s'était tordu lors de sa chute dans un gémissement de douleur. Il sentait encore les vibrations au fond de lui, ce qui n'était pas pour lui plaire. Si Daidoji n'avait pas été en mauvaise état dès le départ, Seijuro aurait certainement subit plus de dégats.

Quand ils furent prêt, le groupe partit vers Shinai...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre d'un Seigneur du Nord    

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre d'un Seigneur du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les seigneurs du Nord.
» Seigneur du Nord.
» Nurmar, Rôdeur du nord
» Gwaihir, seigneur des Aigles Géant du Nord
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shin Sekai :: Minami (Région du Sud) :: Shinai-