Veuillez vous connecter pour entrer dans le nouveau monde des Samurais !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Soichiro Heisei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Heisei Soichiro
avatar
| Ninja |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Seikai
Surnom:
Clan: Mogami


MessageSujet: Soichiro Heisei   Lun 21 Avr - 16:08


HEISEI SOICHIRO

 
« Entre la sérénité et la folie il ni a qu'un fil: celui d'une lame. »

 
✗ Nom : Heisei
✗ Prénom : Soichiro
✗ Âge : 25 ans
✗ Titre : Ninja
✗ Clan : Mogami
✗Armes: Deux tonfas en acier, un jitte et une dague.
✗Plus grande peur: Sombrer dans la folie meurtrière et ne pas en revenir.

 
 
Mon Corps
Soichiro porte toujours un bandeau dans les cheveux, déjà pour ne pas avoir des mèches devant les yeux mais aussi car c'est un cadeau de sa mère. Il porte généralement des kimonos sobres, voir miteux mais c'est plus par nécessité que besoin: en effet, difficile de passer inaperçu en armure ou en kimono de soie quand son travail est d'être le moins visible possible. Revenons à ses cheveux, ils sont blonds et mi-longs. Ses yeux sont fins et son regard ressemble à celui d'un rapace sans oublier qu'ils sont jaunes également. Les traits de son visage sont un peu efféminés mais pas suffisamment pour qu'on le confonde avec une femme. Il porte plusieurs anneaux à l'oreille mais ne possède aucun autre bijoux. Il porte généralement des ghetas qui lui rajoute une bonne dizaines de centimètres de haut alors qu'il mesure presque un mètre quatre-vingt.


 
Mon Esprit
Contrairement à la plupart des gens du clan Mogami, Soichiro est quelqu'un de calme, réfléchi. Il passe souvent pour une lavette ou quelqu'un de timide. Mais c'est vrai que si on le compare au reste du clan: des gens francs, rustres et pour la plupart bourru, il parait incroyablement réservé. Pourtant ce n'est pas le cas, il a juste comprit que la parole pouvait être une arme aussi dangereuse, voir plus, qu'un katana. Ainsi, il se méfie de ce qu'on dit et fait attention à ce qu'il raconte. Peut-être un peu manipulateur, il préfère ça plutôt que tuer des gens mais n'hésitera pas à le faire s'il n'a d'autres alternatives. De plus, il a l'esprit relativement ouvert, contrairement à beaucoup de samouraïs qui ne jurent que par leur clan, lui, préféra juger une personne pour ce qu'elle est, non pour d'où elle vient ou encore sur ses croyances. Ce qui lui permet ainsi de se fondre facilement dans la masse: il s'intéresse aux mœurs des autres et arrivera à les imiter pour ne pas griller sa couverture lors d'une mission.

De son point de vue, la violence ne résout pas tout, loin de là même. Régler un problème par le sang ne fera qu'apporter un autre problème peut-être même plus grave. C'est pour ça qu'il cherche toujours différentes approches à un problème. Peut-être qu'il aurait fait un bon stratège ou chef de guerre, mais l'idée de jouer sa vie, celles de ses hommes et celles des ennemis ne lui plait pas trop. C'est quelqu'un d'un peu trop: mou, voir pacifique pour cette époque, mais qui sait, peut-être qu'un événement particulier pourrait réveiller le combattant qui est en lui ?


 
Mon Bushido
  708, l'année où fut créé le clan Kamiizumi, autre fait mais beaucoup moins important: la naissance de Soichiro Heisei dans le clan Shiba. Né en pleine période de guerre, son avenir était tout tracé pour se dérouler sur le champs de bataille. Et c'est ainsi que le voyait le père de Soichiro, un samouraï reconnu et apprécié pour ses talents de stratège comme de combattants. Son père emmenait son rejeton partout avec lui, prétextant à sa femme que le petit devait voir la dureté du monde. Alors qu'il n'avait que quatre ans, on le fit descendre dans un volcan en activité avec une gourde remplit d'eau et quelques morceaux de viandes séchées. C'était une tradition: chaque enfants du clan devaient passer par là afin de se forger le caractère. C'était peut-être un peu trop tôt pour Soichiro, il était jeune, trop jeune. Il resta là, assit sur un rocher à contempler la lave durant deux jours, n'osant pas dormir de peur de glisser et terminer dans la lave. A sa sortie, il avait changé: pas comme les autres qui semblaient en sortir plus dure, plus rustre. Lui, il était d'un calme incroyable et son visage semblait dénué d'émotions. Avoir vu la mort d'aussi près, avoir patienté deux jours durant dans un tel endroit lui avait fait comprendre la dureté de ce monde et la folie des hommes: comment peut-on volontairement infliger ça à un enfant. Durant plusieurs années, Soichiro pensait que son père avait fait ça pour tenter de se débarrasser de lui. Il ne comprenait pas l'utilité d'un tel acte. Mais son père était fier de son fils, il le voyait déjà participer à la grande guerre et devenir un grand guerrier. Mais un an plus tard, la grande guerre prit fin. Le clan Shiba n'avait pas spécialement brillé de ses exploits bien au contraire: vaincu, il se retrouva sous la domination du clan Uesugi et ce malgré les protestations de son père et des autres samouraïs. C'était le lot de la guerre: les vainqueurs décident du destin des perdants, dans un sens, ils auraient pu être moins clément.

C'est ainsi que Soichiro grandit en voyant ceux de son clan servir de laquais à un autre clan. Chaque jour, il voyait les regards des gens remplit de colère, de frustration et d'envie de se rebeller. Il était fréquent qu'un homme ou plusieurs tentent une action désespérée mais cela était vite calmé. Alors qu'il n'avait que onze ans, il vit un spectacle qui lui glaça le sang: plusieurs membres du clans Shiba tentèrent un affrontement en pleine rue avec des samouraïs du clan Uesugi. Ce ne fut pas le sang, ni la violence qui le choqua, mais la folie des membres de son clan alors qu'ils étaient aux portes de l'au delà. Cette folie et cette violence n'avait rien d'humaine à ses yeux et il avait peur d'avoir également ça en lui. Il en discuta longuement avec son père qui lui expliqua le don héréditaire du clan mais cela ne rassura pas le garçon qui comprit que oui: lui aussi pourrait sombrer dans une telle folie destructrice. Malgré cette crainte, il continua de s'entrainer au maniement du sabre comme le souhaitait son père. Soichiro était doué, il apprenait relativement vite et son père lui disait qu'un jour, avec l'aide d'autres samouraïs, ils arriveraient à reprendre le pouvoir. L'adolescent n'aimait pas trop l'idée mais il savait qu'il devrait y participer si cela devait arriver. Après tout, il était le fils d'un honorable samouraï et sa mère était une kunoichi.

Quand il ne s'entrainait pas, il se promenait en ville. Kazan était une grande ville qui n'avait pas perdu de sa splendeur, soumise ou non. Soichiro était devenu ami avec un garçon de son âge même si cela fit grincer quelques dents, en effet, son ami était le fils d'un samouraï du clan Uesugi. Mais cela ne changeait rien au fait qu'ils s'entendaient biens et avaient des points communs. Les deux enfants parlaient de leurs familles chacun voyait bien les soucis de leurs parents mais ils ne voyaient pas comment solutionner tout ça. Dans un sens, ils auraient aimés que cette domination se termine mais en même temps cela entrainerait leur séparation ce qui ne leurs plaisaient pas trop. Le père de Soichiro finit par découvrir cette amitié et il frappa les deux adolescents pour leur passer l'envie de se revoir. S'entrainant d'avantage, une punition mérité d'après son paternel, Soichiro participa à plusieurs petites missions mais ne fit jamais couler le sang. Il se débrouillait pour désarmer son adversaire ou l'assommer. Sa façon d'agir était différente de celle de son clan qui préférait la brutalité mais cela lui permettait justement d'agir dans l'ombre, pendant que les samouraïs aguerrit fonçaient têtes baissées, il s'introduisait au bon endroit pour saper les forces ennemis de l'intérieur. Sa mère lui avait expliqué les rudiments de sa vie de kunoichi et cela lui plaisait même si son père refusait qu'il vive dans l'ombre, il voulait gloire et honneur sur sa famille chose que n'avait pas les ninjas.

L'an 729 fut une année pleines de rebondissements pour le clan. Un homme s'éleva contre la soumission qu'il subissait mais contrairement aux autres qui avaient déjà tenté, cette homme répondant au nom de: Jinpachi Mogami, il utilisa les lois ancestrales pour défier en combat singulier son seigneur et le tua devant toute une foule de témoins. C'est ainsi que le clan Kiba prit le nom de Mogami et s'en suivit un vent de rébellion contre le clan Uesagi afin de reprendre les terres du volcan. Après la victoire de Jinpachi, beaucoup d'hommes et de femmes firent la fête, heureux de se soulèvement. De son coté, Soichiro se retrouva face à son ami d'enfance: bon nombre de samouraï du clan Uesugi furent tué sur l'ordre du seigneur Mogami et avec l'appui du père de Soichiro. Aux yeux de son ami, c'était comme si Soichiro avait tué lui-même son père. Il en lui en voulait énormément, disant qu'il lui avait menti que toutes ses discussions pour trouver une solution pacifique n'étaient au final que calomnie afin de gagner sa confiance et obtenir des informations sur son clan. Le jeune homme tenta de se défendre, de dire que tout ceci était faux, mais la colère rendait aveugle son ancien ami qui finit par dégainer son sabre. Soichiro se retrouva à combattre malgré lui son meilleur ami... Si au départ il refusait de sortir son arme, il y fut rapidement contraint car son adversaire le blessa à plusieurs reprises. Le sang en ébullition, Soichiro dégaina son katana et se mit en garde, jamais auparavant il n'avait ressenti ça: la peur de mourir et celle de tuer un être cher. Les deux hommes étaient de forces équivalentes même si l'un d'eux étaient manipulé par la colère et l'autre tentait de le raisonner. Un coup de lame finit par traverser le ventre de Soichiro, il tituba, cracha du sang et sentit une vague de folie s'immiscer dans son esprit. Oui, il sentait le plaisir du combat, l'envie de tuer qui montait petit à petit et il comprenait que bientôt: cela l'aveuglerait. Craignant plus pour sa santé mentale que sa mort, il était enfin déterminé à se battre sérieusement. Son adversaire utilisa son don héréditaire: la manipulation de la gravité sur son propre corps, augmentant ainsi sa vitesse de façon incroyable pour se jeter à corps perdu dans un coup d'estoc mortel. La lame déchira le flan de Soichiro, perforant ses cotes alors que sa propre lame traversa le torse de son ami d'enfance. Ce terrible instant fut le pire que Soichiro ait jamais connu: d'un coté, la tristesse de son acte et de l'autre, un irrépressible jubilation et satisfaction qu'apportait le combat et le sang, un élan de folie venait de fissurer l'âme du jeune homme. Le samouraï s'écroula sur le sol, raide mort et Soichiro tomba à genoux, il venait de tuer son seul ami et son esprit se vida petit à petit de toutes émotions. Il resta là, immobile, durant plusieurs heures avant de retrouver la force de se relever. Certes, son corps était meurtri, mais son don lui permettait de le supporter, la plus grosse blessure était celle qu'avait subit son âme. La peu de revivre ce sentiment de jubilation, d'envie de tuer lui faisait froid dans le dos. Malgré tout, son acte fut reconnu glorieux dés que son père l'apprit et s'empressa de partager avec le reste du clan, pour le plus grand désespoir de Soichiro: obligé de feindre la fierté d'avoir tué son meilleur ami.

Vint l'affrontement avec la régente Miyu Uesugi, Soichiro fut utile en pénétrant discrètement les quartiers ennemis, il se fit passer pour un soldat et récupérait des informations,sabotait les réserves de flèches ou faisait disparaitre de la nourriture. Petit à petit, l'armée Uesugi se retrouva diminuée et Miyu dut accorder sa liberté au clan Mogami afin d'éviter de subir d'énormes pertes. C'était en 730, le début d'une nouvelle ère: celui de la liberté. Cet affrontement n'avait pas été sans perte, le père de Soichiro avait perdu un bras au combat et lui, avait tué plusieurs personnes même si cela lui avait été difficile. Il décida de poser son katana, trouvant ce fardeau trop lourd pour lui afin de se consacrer au maniement de tonfa ainsi que du jitte. Désarmer un ennemi, le mettre dans l'incapacité de combattre, c'était préférable à ses yeux. Il se rendit chez son seigneur afin de proposer ses talents d'espion et d'intégrer les ninjas de Mogami. S'il refusait de tuer pour le clan, il pouvait parfaitement devenir les yeux et les oreilles du clan et participer à sa grandeur.



 
what about You ?

Votre prénom et/ou pseudo ? Iso
Âge ? 27
Comment avez vous connu le forum ? Un ami.
Qu'en pensez vous ? Très intéressant.
Pepsi ou Cola? Coca !
Fréquence de présence ? Quasiment tous les jours.

         

 

_______________________________





Dernière édition par Heisei Soichiro le Mer 23 Avr - 4:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heisei Soichiro
avatar
| Ninja |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Seikai
Surnom:
Clan: Mogami


MessageSujet: Re: Soichiro Heisei   Mar 22 Avr - 14:36



    Désolé du double poste, c'est pour prévenir que j'ai terminé ma présentation.

    J'attends donc l'avis d'un admin/modo pour savoir si tout est correct ou modifier si besoin.
    Bonne lecture! ^^


_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiizumi Musashi
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Shikai
Surnom: Saishin no Outsuke
Clan: Kamiizumi


MessageSujet: Re: Soichiro Heisei   Mar 22 Avr - 21:38

Bienvenue Soichiro Smile

Alors je viens de terminer ta présentation et j'ai aimé. Y a quelques petites fautes d'inattention, mais c'est pas important car j'ai bien apprécié la lecture !

Cependant il y a toutefois 2 erreurs. Tu dis que ton ami d'enfance était un Uesugi mais aussi le fils du dernier Seigneur Shiba : Impossible car le Seigneur Shiba n'est pas un Uesugi Wink
Puis, tu dis que tu sabotais les réserves de poudre. Il n'y a pas d'armes à feu dans Shin kabuki.

Voilà, je laisse Seito s'occuper du reste ~

_______________________________

"Au coeur des ténèbres, je ne cherche pas la lumière.. Je la crée."
Musashi Kamiizumi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shin-kabuki-rpg.forums-rpg.com
Akamatsu Seito
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Gokai
Surnom: Saigo no Yoake
Clan: Akamatsu


MessageSujet: Re: Soichiro Heisei   Mer 23 Avr - 2:14

Bonsoir Soichiro,

Je dois reconnaitre que ton style d'écriture et ton scénario m'ont conquis. Un ninja chez les Mogami est particulièrement intéressant et je suis ravi que tu es exploité cet attrait du jeu.

Je rejoins cependant Musashi sur certaines erreurs de cohérence :

- L'idée de l'amitié impossible, qui finit en duel mortel, est très bien pensée, mais ton ami ne peut être le fils du seigneur Shiba et appartenir au clan Uesugi. Il te faut choisir.

- Tu indiques que le don héréditaire de ton ami est le vent. Si tu précises qu'il s'agit d'un membre du clan Uesugi, son don héréditaire est la maitrise de la gravité dans ses mouvements.

-La poudre n'existe pas encore dans cet univers. Il faut donc corriger ce point. Mais les flèches étant le point fort des Uesugi, ce sabotage reste pertinent.

-Miyu Uesugi est certes la régente de l'époque, mais elle n'est pas l'oracle.

Procède à ces modifications et ta présentation sera validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heisei Soichiro
avatar
| Ninja |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Seikai
Surnom:
Clan: Mogami


MessageSujet: Re: Soichiro Heisei   Mer 23 Avr - 4:58



    Voilà, les erreurs sont normalement corrigés. Pour l'histoire du fils du seigneur, je m'étais mélangé tout seul: j'avais pensé que Jinpachi avait tué le seigneur Uesugi pour retrouver la liberté pas qu'il avait tué son seigneur. C'est donc modifié. Plus d'histoire de poudre non plus.

    Content en tout cas que malgré les erreurs, ma présentation vous plaise ^^


_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akamatsu Seito
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Gokai
Surnom: Saigo no Yoake
Clan: Akamatsu


MessageSujet: Re: Soichiro Heisei   Mer 23 Avr - 14:23

Et je réitère le plaisir qu'elle a suscité !

Présentation validée. Sujet Locked.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Soichiro Heisei   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soichiro Heisei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Soichiro, dresseur vétérant
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» [Lycée Heisei] Une soirée entre fille
» Montre moi ton talent ! [PV Soichiro]
» Soichiro relation ship

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Voie du Guerrier :: Présentations :: Présentations validées-