Veuillez vous connecter pour entrer dans le nouveau monde des Samurais !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Sô Sesshû

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sô Sesshû
avatar
| Chef de Guerre |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Gokai
Surnom: Moujin' sagi 盲人サギ ou サギの嵐 Sagi no arashi, Aosaginohi 青鷺火
Clan: Ryûzoji


MessageSujet: Sô Sesshû   Dim 11 Mai - 19:13


SÔ SESSHÛ

 
« En secret
Le printemps me manque
Je vieillis »

 
✗ Nom :
✗ Prénom :Sesshû
✗ Âge : 44 ans
✗ Titre : Chef de Guerre
✗ Clan : Ryûzoji
✗Armes: Katana & Wakizashi
✗Plus grande peur: La destruction de son clan


 
Pourquoi ce personnage?
Il s'agit ici d'un personnage intéressant et un charmant défis puisqu'il est aveugle.


 
Test RP
Le retour du printemps, la fonte des neiges qui jadis nous ont semblées éternelle .Les premières mélodies des oiseaux le matin nous rappelle chaque jour que le temps s'adoucit peu à peu. Nombreuses mélodies et parfums viennent nous rappeler que ce monde gelée n'était pas mort, mais simplement endormis. Bientôt les fleurs du printemps retrouveront leur splendeur et le monde retrouvera à nouveau ses diverses couleurs. Nombreuses couleurs que notre protagoniste ne peut que revoir en souvenir, mais à chaque note du chant du rossignol, Sô , les couleurs de la musique s'illuminent dans l'esprit de celui-ci. Être capable de voir le monde changer devant ses yeux lui manque par moment, être capable d'apprécier l'art et les divers spectacles de la nature. Le levé et couché du soleil, la lune qui danse dans les yeux parmi les étoiles, un théâtre astral que nombreux considère comme étant de simples banalités du monde. Certes sur son visage il ressent la chaleur du soleil et peut se peindre le portrait avec ses souvenirs, mais cela ne lui rend nul justice. Il se considère toutefois chanceux d'avoir eu la chance de connaître les couleurs du monde... et son sacrifice, il ne le regrette point.

Assit en seiza, le dos bien droit, Sô- faisait face a ces jardins. Celui-ci écoutait attentivement chaque bruit que faisait les gens à son service alors qu'ils préparaient peu à peu les jardins pour le retour de la saison. La perte de la vue a fait en sorte que son ouïe a sue se développer davantage. Le bruit des pas dans son environnement, le mouvement des pierres et du sable jusqu'aux respirations saccadé causé par le labeur, le maître du domaine pouvait les entendes. Nul ne pouvait parler dans son domaine sans que les rumeurs trouvent leur chemin à ses oreilles. Les mains posés sur son hakama, celui-ci cherchait la paix intérieur et ne faisant qu'un avec le monde qui l'entourait.

Sur son visage calme et paisible, on léger sourire s'affichait, alors qu'u loin, au-delà des murs de son noble domaine, celui-ci pouvait entendre les rires des jeunes enfants parcourant les rues de la cité. La mélodie de l'innocence et du jeu, tant de magnifique souvenir lui revenait. Cependant celui-ci ne put se laisser emporter par les souvenirs, car le rythme régulier de pas sur le plancher ont su attirer son attention. Au rythme et la pression de chaque pas, Sô savait qu'il ne s'agissait ici nullement d'un danger, le pas lui était fort familier. Le pas s'arrêta et puis une voix féminine derrière le shôji s'éleva.

«Sô-sama?»

Il s'agissait de la douce voix d'Asami-chan. Une jeune fille dont le visage était inconnue à notre protagoniste. Celle-ci avait rejoint son service quelques temps après le sacrifice de Sô. Elle n'était que pour lui une voix. Il y a eu certes quelques contacts physiques, mais ceux-ci furent grandement restreint ne lui permettant nullement de se peindre un portrait d'elle. Il ne pouvait que se l'imaginer par sa voix et son parfum. Elle prenait soin de lui et de son domaine, il ne pouvait point demander mieux.

«Hai... Asami...?» Prononça notre protagoniste alors que la voix grave et calme de notre protagoniste se fit entendre,

Il entendit le shôji glisser légèrement, lui chantant la mélodie de l'âge. Son domaine bien que bien entretenu est tout comme lui une victime du temps. Alors que les rides apparaissent sur son visage, les planches de sa demeure demandent à l'occasion d'être remplacées. Le shôji n'est ici nullement une exception à cette règle. Un bref silence c'était installé entre nos deux interlocuteurs. Notre protagoniste tentait de mettre en sourdine les bruits du jardin alors qu'il attendait les paroles de la jeune femme. Jusqu'à ses narines, alors que le shôji s'ouvrit, les doux parfums d'Asami avait su trouver leur chemin jusqu'aux narines de Sô, celui-ci respira alors ce doux parfum.

«Sasaki-sama demande un entretient avec vous, Sô-sama...»

Notre protagoniste leva le menton légèrement alors que les souvenirs de cet entretien lui revenaient. Il aurait pu oublier en ce jour qu'il attendait la visite d'un vieil ami. Lorsqu’un homme est en harmonie avec soi-même...Il est facile d'oublier à quel point nous sommes tous victime du temps.

''Sasaki Haru?'' Répliqua-t-il doucement.

''Hai''

''Faite le venir''

''Hai, Sô-sama'' La jeune demoiselle démontra verbalement qu'elle avait bien compris avant de refermer le shôji.

Notre cher protagoniste attendit patiemment .Il entendait les pas d'Asami s'éloigner, peu à peu le rythme devenait de plus en plus faible jusqu'à ce qu'il soit trop loin pour être entendu. Les oreilles de celui-ci attendaient alors pour le rythme de quatre pieds à venir. Cela ne prit qu'un bref moment avant qu'Asami doit de retour avec Sasaki. Une fois les deux êtres prêts du shôji, ce fut plus qu'une question de routine. La jeune fille à genoux prit la parole s'adressant à notre protagoniste. La jeune voix d'Asaru se fit entendre à nouveau

«Sô-sama? Sasaki-sama est ici»

«Entrez... Sasaki-sama...»

Le chant du shôji se fit à nouveau entendre puis les pas de Sasaki on ensuit franchit le portail divisant les deux pièces avant que le shôji se referme derrière ce dernier.   Les deux hommes demeurèrent silencieux pour un bref moment.  Le visage de notre protagoniste était toujours en direction de son jardin.  Cette scène aurait sans doute paru peu conformable pour quiconque l’observait d’un point de vu externe.  Cependant, il s’agit pour ces deux êtres d’une interaction des plus habituelles.  Suite à un ce moment de silence, Sô se releva.  Faisant toujours face aux jardins, celui-ci s’adressa à son visiteur.
«Sasaki-sama… racontez moi les murmures de voix oiseaux lors d’une balade…» prononça notre protagoniste.

Les deux hommes se mirent en route, marchant harmonieusement côte à côte sur le parquet entourant les jardins. À regarder Sô, il était parfois difficile de croire qu’il ne possédait plus  de don de la vue. L’homme connaissait son domaine, il connaissait le nombre de pas qu’il avait devant lui avant de devoir tourner.  Chaque pas, chaque planches possédant leur note et chantait sous ses pieds.  Les bruit de pas de Sasaki à ses côté ne causait nul bouleversement dans le lac spirituel de notre protagoniste.  

«Un rossignol raconte qu’un héron c’est posé prêt d’un lotus…» prononça Sasaki doucement..
Notre protagoniste répliqua alors doucement «Savoir où est le héron est bien… mais ce qui est important est de connaître quel carpe ce cache sous le lotus…»

Les deux hommes poursuivaient leurs chemins en harmonie.Notre protagoniste qui jadis était au repos alors qu'il écoutait les mélodies de son domaine avait maintenant tourner ses songes vers un aspect plus sombre de l'avenir.Celui-ci connait que trop bien les divers dangers auxquels fait face le clan et ses oreilles sont toujours à l'écoute des rumeurs.Nombreuses rumeurs trouvent leur chemin jusqu'à ce dernier et il fait partie de son devoir pour le bien du clan d'être à leur écoute.  Certes, certaine semble un peu plus insignifiant, mais il ne faut nullement les sous-estimer.  L'arrivé du message est tout aussi important que le messager.

«J'apprécie votre visite Sasaki-sama, il est toujours bon d'entendre des nouvelles d'un vieil ami.» Dit-il en souriant doucement. «Et si nous allons prendre le thé...» Ajouta-t-il.

«Avec plaisir»

Suite au tour du jardin, les deux hommes se sont retrouver à leur point de départ.  Avec une certaine grâce Sô s'installa à nouveau face au jardin.  Son visiteur prit place à ses côtés.  Les bruits du jardin annonçait les progrès du travail.  C'est le chant du printemps, la fonte des neiges, les oiseaux et la vie qui reprendre son rythme.  Notre protagoniste à vécu nombreuses saisons et à chaque retour du printemps, la même chanson se fait entendre.  Sô interpella Asami qui n'était pas bien loin derrière le shôji, à l'écoute du maître du domaine s'il avait besoin de quoi que ce soit...

«Asami, demandez à ce qu'on apporte le thé.»

La jeune femme ce fit entendre en signe acquiescement à  la demande de notre protagoniste avant de temporairement quitter son poste. Les deux hommes échangèrent pendant ce temps divers faits triviaux.  Sasaki racontait son voyage, décrivant en ces mots les diverses contrées qu'il avait traversé à son vieil ami.  Celui-ci avait toujours été un grand maître des mots, capable de peindre avec ceux-ci.   C'était pour le plus grand plaisir de Sô, qui pouvait s'imaginer le monde actuel.  Pour lui, rien ne changeait réellement. Toute personne possédait le même visage, tous étaient que voix et parfums.

Alors qu'Asami fut de retour avec le service de thé, Sô le servit avec une certaine grâce.Certes, on pouvait y voir une certaine hésitation dans ses mouvements lorsqu'il servit le tout, mais il demeurait tout de même un être très indépendant et aux nombreux talents.   Les deux hommes continuèrent d'échanger divers histoire alors qu'autour d'eux jouait la mélodie du jour..



 
what about You ?

Votre prénom et/ou pseudo ? François
Âge ? 25
Comment avez vous connu le forum ? Google
Qu'en pensez vous ? Pas mal du tout
Pepsi ou Cola? L'eau, c'est mieux.
Fréquence de présence ? Relativement régulière.

       



Dernière édition par Sô Sesshû le Mer 14 Mai - 20:15, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyonights.forum-canada.com/
Kamiizumi Musashi
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Shikai
Surnom: Saishin no Outsuke
Clan: Kamiizumi


MessageSujet: Re: Sô Sesshû   Mar 13 Mai - 14:24

Bienvenue Sesshû =)

Bon courage pour finir ta fiche et préviens nous quand elle est terminée Wink

_______________________________

"Au coeur des ténèbres, je ne cherche pas la lumière.. Je la crée."
Musashi Kamiizumi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shin-kabuki-rpg.forums-rpg.com
Akamatsu Seito
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Gokai
Surnom: Saigo no Yoake
Clan: Akamatsu


MessageSujet: Re: Sô Sesshû   Mer 14 Mai - 21:50

Bonsoir Sesshû,

Tu as choisi un personnage important et emblématique. Nous étions sceptique quant à savoir si un joueur serait apte à le comprendre et à en saisir tout l'essence.

Je pense que Musashi sera d'accord avec moi pour dire que tu as réussi. Le seul reproche que je puisse te faire, réside dans les quelques fautes parsemées ici et là.

Ton test rp est validé.

Bienvenue à toi Sô Sesshû, puisses-tu être un modèle de vertu pour les Hommes d'Ôyashima...



_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiizumi Musashi
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Shikai
Surnom: Saishin no Outsuke
Clan: Kamiizumi


MessageSujet: Re: Sô Sesshû   Mer 14 Mai - 21:59

Welcome to Shin Kabuki =)

_______________________________

"Au coeur des ténèbres, je ne cherche pas la lumière.. Je la crée."
Musashi Kamiizumi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shin-kabuki-rpg.forums-rpg.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Sô Sesshû   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sô Sesshû

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Voie du Guerrier :: Présentations :: Présentations validées-