Veuillez vous connecter pour entrer dans le nouveau monde des Samurais !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Chirome Tenkensu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité




MessageSujet: Chirome Tenkensu   Dim 18 Mai - 15:58


         
        Clan Uesugi
         
         
         
       
« On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux! »

       
         
       
INFOS CAPITALES :

        Nom & Prénom : Chirome Tenkensu
        Clan : Uesugi
        Titre : Ninja
        Age : 25
        Armes: 2 kodashi en un seul fourreau, shurikens empoisonnés (somniféres/mortels), un shéng biāo
        Plus grande peur: Rejet par son clan
       

         
         
       
Mon Physique

       

        Tenkensu avait un poids et une taille se situant dans la moyenne, ce qui était déjà ça, car il avait déjà quelques particularités qui le rendaient assez différents comme ça, sans avoir besoin d'en rajouter. Par exemple ses cheveux couleurs rouges sang qui le rendait reconnaissable à des kilomètres à la ronde, n'aimant pas que ses derniers lui tombent trop sur le visage, ce qui pourrait le déranger pour certaines de ses activités, il a pris l'habitude de porter en permanence, sauf pour dormir évidemment, un bandeau noir et blanc qui d'après certains lui donnaient un air étrange. Et encore, s'il n'y avait que cela il n'y aurait eu que quelques problèmes déjà bien présents, mais dès que l'on remarquait le bandeau noir qu'il portait sur son œil droit cela lui donnait un drôle d'air de bandit. Mais cette première impression pouvant mener à un certain malaise se faisait vite dissipé par son regard charmant et amical qui lui a valu de nombreux contacts malgré son apparence un peu excentrique. En regardant de plus près son regard, on pouvait aussi discerné que la couleur de sa seul pupille visible était grise, ce qui n'était pas banal non plus. Mais tout comme son regard il avait autre chose qui était appréciée par la plupart des gens de son entourage, c'était son sourire, tout aussi positif et accueillant que son regard il inspirait confiance aux gens qui le voyaient pour la première fois. C'était ce contraste entre le caractère accueillant qu'il affichait par son regard et son sourire et l'apparence de pirate que lui donnait les autres éléments de son visage qui lui valait parfois quelques réflexions de certaines personnes, bien qu'il ait appris à ne plus en tenir compte.  

Évidemment, cette apparence ne jouait que parmi son clan ou lors de phase d'infiltration au visage découvert, mais lors de ses activités d'assassinats ou d'infiltration il devait souvent faire preuve de bien plus de discrétion. Il était alors habillé tout de noir, avec pour seule partie de peau visible la fine bande où se trouvaient ses yeux. Ainsi, ses cheveux trop voyants ne lui faisaient plus défauts quant à la discrétion de son approche.

Il avait la plupart du temps à sa taille la ceinture avec les quatre poches contenant ses divers kunais, cachée dans le repli de ses vêtements de sorte qu'il puisse y glisser facilement sa main au besoin. Le fourreau de ses kodashis lui barrant le dos avec une poignée en bas à gauche et une en haut à droite. Son shéng biāo quant à lui était caché dans la manche de son bras droit.

En ce qui concerne le contenu des quatre poches de la ceinture de Tenkensu, chacune d'elles avait le même, il y avait là 9 bô shuriken de type hari gata, sorte de pics de bois pointus, 4 shaken de type Hira shuriken aussi appelées étoiles de ninja et enfin 4 shakens de type Senban shuriken en formes de losange avec un manche et cela dans chacune des poches. Les étoiles de ninja ainsi que les Senban shuriken sont quant à elles faites de métal. En ce qui concerne la proportion de shurikens empoisonnés somnifères/mortels, elle est variable selon les missions que Tenkensu peut avoir à effectuer, en revanche il en garde toujours un certain nombre sans poison et n'en prend jamais beaucoup au poison mortel (voir aucun dans certains cas).

Il a des jambes et des bras à la puissance raisonnable, avec sa taille dans la moyenne cela lui permettait d'accéder à une très bonne agilité, très utile pour les arts animent ce jeune homme et qu'il pourra mettre en application pour son clan. Il a aussi une très bonne détente pour ce qui est des sauts et des départs de courses qu'il faisait pendant ses exercices physiques destinés aux arts ninja.

       

         
         
       
Mon Caractère]

       

        Si l'on peut bien dire une chose quant à la personnalité de Tenkensu ce serais qu'elle est à deux facettes bien définies. La première est celle qu'il a de façon innée, un talent à se rapprocher et à acquérir la confiance d'autrui par des manières chaleureuses. Cette facette de sa personnalité et aussi à l'origine de son attachement à son clan, il serait prêt à offrir sa vie pour celles de son clan et des rares personnes parmi ceux-là qu'il pouvait en totale confiance appelés « amis ». La deuxième facette de sa personnalité quant à elle est due au rude entraînement qu'il a subi, aux meurtres auxquels il a dû faire face que ce soit en tant que spectateur ou meurtrier. Cette facette prend la priorité inconsciemment en milieux de danger ou lorsqu'il enfile sa tenue noire qui dans son esprit a été associé à chacun de ces meurtres dont il a été l'auteur.

Cette deuxième partie de lui étant beaucoup plus froide, calculatrice. Elle ne laisse plus place aux sentiments chauds tels que l'amitié, mais elle laisse place au sentiment dur et clair que la vie des autres ainsi que la sienne ne sont que des gouttes d'eau dans un courant immense et puissant. Quel regret pourrait-on avoir d'en sortir en poignée d'eau de cette immensité pour la jeter sur la terre au loin ? Quel regret devrais-il donc avoir d'ôter la vie des ennemis de son clan et de lui-même puisqu'elles ne sont que gouttes parmi l'immensité des vies de ce monde.

Ces deux facettes de lui bien que totalement différentes et ayant longtemps étés en conflits sont à présent combinées et Tenkensu peut en jouer tel qu'il le souhaite, passant en état calme et calculateur grâce à un bref effort de concentration et de respiration ou à l'état chaleureux en détendant son corps et son esprit. Elles sont à présent toutes deux utilisées dans son art, qui soupçonnerait un être chaleureux et auquel vous seriez prêt à vous lier d'amitié d'être un dangereux assassin prêt à vous ôter la vie ? Sa personnalité est telle à ses deux lames, des armes dangereuses et en ignorer une serais idem à vous offrir à la mort qu'elle représente !  

Bien sûr, cette « personnalité » mortelle qu'il s'était forgée n'était utilisée que rarement, Tenkensu se répugnant à tuer et le faisant le moins possible dans les missions où cela était nécessaire. Hormis dans les moments où il rentrait dans ce calme froid, il savait bien que quoiqu'on puisse dire la vie était précieuse et de pars l'éducation du reste de son clan, il savait qu'il faillait en prendre soin.

       

         
         
       
Mon Histoire

       

        L'histoire de Tenkensu commence comme pour la plupart à sa naissance. Celle-ci se déroula sur une île paisible située à quelques distances de Gekkô. Tandis qu'ailleurs dans le Pays de nouveaux changements s'opéraient tels que la fondation d'un nouveau clan, les Kamiizumi situés à Saishin, à l'opposer de la grande île que formait Oyashima.

Mais ces changements-là étaient loin d'influencer la vie presque recluse que les gens de Gajî menaient de leur coter, leurs seuls contact avec les territoires du Pays étaient dûs aux diverses marchants de poissons qui partaient en vendre sur les grandes terres tandis que seulement peu de marchants venaient à leur tour à Gajî. Les parents de Tenkensu étaient des gens simples et gentils, ils vivaient pauvrement mais s'occupaient tant que faire se peux des besoins de leur fils. Malheureusement, la naissance de Tenkensu ne fut pas une chose qui leur simplifia la vie... En effet, la grande guerre avait débutée sur les grandes terres cinq ans avant la naissance de Tenkensu. Ce fait avait mis pas mal de temps avant de se faire ressentir sur cette île isolée mais, peu à peu, les déjà rares marchants qui venaient sur Gajî se firent presque inexistants tandis que les pêcheurs allant vendre leurs cargaisons sur les grandes terres ne parvenaient plus à vendre ces cargaisons à des prix viables.

A cause de tout cela, peu à peu la population de Gajî s'appauvrit, beaucoup de familles ne parvenant plus à joindre les deux bouts abandonnaient leurs enfants les larmes aux yeux, tandis que d'autres poussés à bouts par cet état de pauvreté extrême finissaient même par mettre fin à leurs jours. Peu après le second anniversaire de Tenkensu, sa famille ayant tentée tout ce qu'elle pouvait pour assurer ses besoins se rendit à l'évidence qu'ils ne pourraient pas continuer ainsi, lorsque l'un des maintenant rares bateaux de pêche s'apprêtait à partir pour les grandes terres ils supplièrent d'amener leurs fils avec lui. Ils eurent beaucoup de mal à le convaincre et durent même lui céder une partie du faible revenu qu'ils avaient. Finalement, le pêcheur céda et pris avec lui Tenkensu en leur disant qu'il essaierait de lui trouver un foyer d'accueil mais, que s'il ne le trouvait pas rapidement il ne pourrait cependant s'attarder sur les grandes terres et par conséquent il devrait abandonner Tenkensu là-bas.

Les parents désespérés voyant tout de même là une occasion unique de tirer leur fils de cette misère acceptèrent sans discutés les conditions du pêcheur. Celui-ci pris donc la route qu'il avait déjà maintes fois arpenté avec sa barque de pêcheur chargé de poissons et d'un gamin trop jeune pour comprendre ce qui lui arrivait, trop jeunes pour comprendre que ce regard qu'il posait sur sa famille était très certainement le dernier.

Après sept heures passées au grès des flots et les pleurs d'un enfant effrayé par les ballottements des flots qu'il n'avait jamais connus, le pêcheur ainsi que Tenkensu purent mettre pied-à-terre dans un port du grand continent. Celui-ci se trouvai près de Gekkô, il y avait là des gens de toutes sortes, marchants, colporteurs, gamins des rues etc.. mais si Tenkensu auraient été en âge de faire ses observations il aurait pu lire la fatigue et la faim propre aux temps de guerres. Ces sentiments étaient omniprésents et mettaient le pêcheur mal à l'aise, mais il devait malgré tout vendre son stock tout en refourguant si possible le marmot qui lui avait été confié.

Il longea ainsi les docks jusqu'à un étal situé un peu plus loin où se trouvait un marchant qui le toisa de son regard, Tenkensu lui étais resté au bateau, le port était gardé et le pêcheur n'avait pas l'air de s'inquiéter que d'éventuels voleurs ne s'empare de sa cargaison. Ce n'était pourtant pas fautes de remarquer les regards envieux et affamés que certains passants jetaient aux stocks de poissons. Heureusement pour Tenkensu aucun coupe-gorge ou autre énergumène ne se mi à l'acte avant que le pêcheur ne revint avec deux hommes. Ceux-ci s'emparèrent de sac de poissons, apparemment il n'avait réussi à vendre que moins de la moitié de son stock et sans doute à un prix très bas...

Pendant ce temps Tenkensu les voyaient s'agiter et s'amusait à rouler dans le bateau de bois inconscient de la misère omniprésente autour de lui. Après avoir fini le pêcheur mis une bâche pour cacher son stock de poisson et déplaça la barque à un endroit moins fréquenter, il prit ensuite Tenkensu dans ses bras et partit dans le but de trouver quelqu'un à qui le confier. Il savait qu'il n'aurait que peu de temps pour ça, il était parti tôt le matin, mais déjà l'après-midi avais commencé depuis deux heures et il ne voulait pas avoir à faire le chemin du retour en pleine nuit, ni avoir à dépenser la modeste somme gagnée dans une auberge pour la nuit.

Après une demi-heure de recherche infructueuse et tandis qu'il s'apprêtait à faire demi-tour pour regagner sa barge après avoir abandonné le gamin à son triste sort. Mais à ce moment-là un homme à assez forte carrure qui avait remarqué son manège s'approcha de lui et lui parla un certain temps. S'en suivi un long regard où l'homme eut l'air de sonder l'enfant comme s'il essayait de s'imaginer ce qu'il pourrait devenir à l'avenir. Après une longue attente qui mit mal à l'aise le pêcheur, l'homme redirigea son regard sur lui et confirma qu'il prenait Tenkensu avec lui.

Le pêcheur heureux d'en avoir fini avec cette tâche ne se le fit pas dire deux fois et s'empressa de regagner sa barge pour rentrer chez lui. L'homme quant à lui pris l'enfant dans ses bras et se dirigea droit vers Gekkô en prononçant des paroles que Tenkensu ne saisissais pas, des choses comme « à présent une nouvelle vie vas commencée pour toi jeune garçon, tu vas apprendre à vivre au service du clan Uesugi où tu trouveras je suis sur la place qui est la tienne. »

C'est donc ainsi que Tenkensu fut emmené dans le domaine de ce fameux clan. Il s'avéra que l'homme en question s'appelait Fuhushi Torito, il était un maître d'arme au service du clan Uesugi et prenait plaisir à former de nouvelles recrues. Même plus tard, cet homme ne parla jamais ni à Tenkensu ni à qui que ce soit d'autre de la raison pour laquelle il eut choisis d'offrir asile à cet enfant victime de la pauvreté de la guerre qu'un simple pêcheur comme tant d'autres hommes avant lui avait tenter de caser dans un foyer plus aisé. Mais aux yeux de Tenkensu lorsqu'il se mit à grandir, cet homme fit office d'un père, certes autoritaire qui souriait rarement et marqué par les affres de la guerre, mais néanmoins un père aimé de son fils adoptif.

D'ailleurs un an après son arrivée chez le clan des Uesugi un événement mis en branle le village, l'actuelle dame du clan venait de mettre en monde une fille. Les gens du clan se pressèrent dans l'espoir de ne serais-ce qu'apercevoir l'enfant qui fut nommée Miyu. Bien entendu, ce bouleversement général n'importait pas vraiment à Tenkensu qui avait trois ans à ce moment-là, mais son père adoptif avais en ce jour un visage tellement heureux que le jeune garçon sans vraiment comprendre pourquoi fut joyeux à son tour.

Suite à cet événement de bonheur qui égaya un peu ces durs temps de guerres, deux autres années passèrent avant de marquer la fin de cette dernière. Avec la fin de cette guerre Torito, le père adoptif de Tenkensu prit sa retraite. Bien qu'il ne soit pas vieux au point de ne plus pouvoir se battre il estimait avoir assez vu de champs de batailles pour mériter ce repos que le retraits des combats lui offrais.

De nouveau plusieurs années passèrent dans la vie maintenant devenue plus paisible du clan. Celui-ci avait à présent la main mise sur le clan Shiba et les Uesugi avaient un niveau de vie raisonnable ponctué par la sagesse des hauts placés de ce clan. En grandissant Tenkensu fut peu à peu imprégner par ces sentiments que les gens éprouvaient pour leur dame et sa famille, avant même d'avoir dix ans il avait déjà l'objectif de les servir au mieux en devenant un guerrier accomplis. D'ailleurs passé sa septième année son père ex-maître d'arme commença à lui donner quelques entraînements, ils utilisaient des battons et de loin on aurait dit que Torito ne faisais que jouer avec son fils, mais Tenkensu s'y essayais sérieusement, mais ne parvenais jamais à toucher son père, celui-ci évitais ou paraît tous ces coups avec une facilité déconcertante. Malgré tous les efforts de Tenkensu la frustration finissait toujours par le faire foncer sur son père en hurlant comme un posséder, ce à quoi ce dernier répondait par bon coup et un sermon sur le fait de toujours garder l'esprit lucide en combat. Bien que cela fût dure de part la personnalité de Tenkensu qui était plutôt joueuse et énergique.

Lorsque Tenkensu eut treize ans, à force de s'exercer il avait acquis une certaine capacité à combattre à l'épée, ou plutôt au bout de bois faisant office d'épée. Souvent il allait regarder dans des terrains d'entraînements de clan les différents guerriers s'entraîner à leurs arts respectifs, il restait par exemple émerveillé devant les archers avec une telle précision qu'ils parvenaient régulièrement à toucher en plein centre une cible située à soixante mètres ! Mais lorsqu'il demandait à son père s'il pouvait apprendre l'art du tir à distance celui-ci répondais toujours qu'il souhaitait tout d'abord former son esprit ainsi que son corps pour en faire un guerrier aguerri et avisé.

Ce fut dans sa quatorzième année que l'entraînement de Tenkensu prit une autre tournure, en effet ce fut à ce moment que Tenkensu pour la première fois parvint à désarmé son père lors d'un face-à-face. Il avait mis en pratique l'une des feinte que lui avais appris son père et avais réussi à le surprendre, que cela soit dut à la chance ou à l'inattention de ce dernier, Torito s'arrêta et regarda longuement le jeune homme aux cheveux rouge flamboyant, s'émerveillant de la manière dont il avait grandi. Après ce moment de victoire il décida de confier l'entraînement de Tenkensu à un autre homme avec qui il avait gardé contact depuis le temps où il était maître d'arme.

Celui-ci étais encore plus bourru que le père adoptif de Tenkensu, mais ce dernier lui assura que s'il prenait en charge son entraînement alors Tenkensu pourrais plus rapidement devenir un guerrier digne de ce nom, d'autant qu'il commençait à se faire trop vieux pour s'entraîner ainsi aussi régulièrement au combat. Après avoir échangé les civilités d'usage Torito parti laissant Tenkensu aux mains de son nouveau maître qui se mettait déjà en position pour combattre et évaluer ses forces. Tenkensu fière de sa récente victoire contre son père était confiant..., peut-être un peu trop. En effet dès qu'ils commencèrent à échanger les coups, il fut assez évident que ce nouvel adversaire étais bien plus fort que son père, la lame de ce dernier avait dû s'émoussée après avoir quitté les champs de batailles, mais cet homme que Tenkensu avait devant lui étais encore affûté comme un rasoir.

Le jeune homme ne tarda pas à mordre la poussière, son nouveau maître le toisa alors d'un regard critique. Il décida que Tenkensu n'étais pas fait pour devenir un guerrier allant combattre dans une mêlée rangée, mais décela un autre potentiel chez ce jeune homme et dans le regard qu'il lançait. Il emmena ensuite ce dernier dans l'entrepôt d'arme où il fit signe à Tenkensu de choisir celle qui selon lui serais la plus appropriée. Tenkensu qui quant à lui n'avait jamais vu autant d'armes rassemblées en un seul endroit fut impressionné et dans l'euphorie du moment il reluqua la plus grosse arme de l'entrepôt, une grande masse d'arme et finit par s'en emparer. Bien entendu il eut les yeux plus gros que le ventre et l'arme tomba de pars son poids trop lourd pour le jeune homme. Confus sous le regard sévère de son nouveau maître il peina à la remettre en place sur son piédestal et tentant de faire oublier cette erreur se concentra de nouveau sur la recherche d'une arme qui lui conviendrait mieux. Ses yeux se posèrent alors sur un fourreau allongé qui attira son attention, celui-ci avais une poignée à chaque extrémité. Il s'empara de l'une d'elle et en sorti une arme légèrement courte. Son père lui ayant décrit un certain nombre d'arme il reconnut ici un kodashi.

Estimant que ces lames courtes lui offriraient sans doute une meilleure agilité il se décida à prendre cette arme, il s'empara donc du fourreau y rangea la lame qu'il tenait en main et se tourna vers son maître qui lui fit un signe de tête indiquant que selon lui c'était un bon choix. Vint ensuite le choix de l'arme à distance, un point qui attira particulièrement l'attention de Tenkensu, il avait là le choix entre un grand nombre d'arcs et autres instruments de toutes sortes, mais son regard fut cette fois attiré par une ceinture où étaient accrochées quatre pochettes, il s'en approcha, en ouvrit une et découvrit des shuriken de toutes sortes, des bô shuriken de type hari gata, sorte de pics de bois pointus et des shaken de type Hira shuriken aussi appelées étoiles de ninja ainsi que des Senban shuriken en formes de losange avec un manche.

Tenkensu avait toujours apprécié les arcs, mais après un moment de réflexion il se dit que ce genre de ceinture serait tout de même plus pratique et moins encombrante à porter. Il choisit donc de prendre la ceinture et son contenu en tant qu'arme à distance et c'est avec un regard approbateur que son maitre l'accompagnât pour sortir. Ce fut à ce moment-là qu'il expliqua à Tenkensu qu'il lui enseignerait plutôt l'art de se fondre dans les ombres et de maîtriser l'agilité de son corps, ce qui le destinerait non pas à devenir un guerrier samouraï, mais plutôt un ninja. Tenkensu bien qu'un peu déçut vit tout de même là une bonne manière de servir son clan et la famille de la Dame qui le gouvernait. De nouvelles années se succédèrent, chargée dans son entrainement où il s'exerçait avec d'autres apprentis sous la coupe du même maître. Cet entrainement se divisait en deux grandes parties, le corps et l'esprit. Pour chacune d'elle, le temps était scindé en plusieurs exercices, pour la pratique du corps il apprenait à maîtriser le combat au corps à corps, le lancer de shuriken ainsi que d'autres exercices tels que l'escalade ou la manière d'être discret. Pour l'esprit il avait droit à des leçons historiques sur le clan, ainsi que sur le Pays de manière un peu plus globale. On tentait aussi de lui inculquer la sagesse qui disais-t-il devait toujours accompagner la lame, que celle-ci soit dans son fourreau ou non.

Tenkensu avait durant cet apprentissage beaucoup de mal quand au combat au corps à corps, en effet il ne parvenait quasiment pas à tenir tête au maître d'arme qui était son adversaire et même parmi les autres disciples il n'était guère brillant. Quant à l'apprentissage théoriques, il était bien souvent décidé à s'y consacrer, mais son esprit ne parvenait pas à s'y attaché assez assidument et il finissait toujours par penser à autre chose n'écoutant plus que d'une oreille distraite les enseignements qu'on lui donnait. En revanche, il excellait dans le lancer de kunais, domaine dans lequel il était le meilleur parmi le petit groupe d'aspirant. Il était aussi assez à l'aise en général quand aux autres exercices d'agilités et de discrétion.

Et bien entendu il était aussi instruit et vénérais le dieu que suivais son clan. Parfois il venait à ressentir de la tristesse pour lui, se disant qu'il n'aimerait pour rien au monde se mettre ainsi à dos ses frères et sœurs, tel qu'il considérait les gens de son clan, ainsi que Tsukuyomi l'as fait avec sa sœur Amaterasu. Peu à peu sa foi en ce dieu se développa et un jour alors qu'il s'entraînait aux sauts avec son maître et les autres disciples, il était perdu dans ses pensées qui tournèrent une fois encore vers le dieu de la lune et sa relation avec sa sœur. Ainsi, tandis qu'il prenait son élan, il sentit en sentant qu'il prenait plus d'altitude qu'à l'accoutumée, cela l'émerveilla, mais ce bien-être fut de courte durée, car alors qu'il s'élevait dans les airs, son énergie ne quitta peu à peu, si bien qu'en retombant sur le sol il se fit douloureusement mal n'ayant plus la force de se rattraper correctement. En voyant cela, son maître décida aussitôt de réserver aussi un peu de temps à son entrainement pour l'habituer à ces sauts, afin qu'il puisse l'utiliser au moins une fois en situation critique sans tomber dans les vapes à cause de la fatigue.

Il en fut ainsi jusqu'à ce qu'il atteigne ses vingt ans, vint alors une période de troubles. En effet le clan Shiba qui était depuis la grande guerre sous la coupe des Uesugi eut un changement de chef, celui-ci donna d'ailleurs son propre nom au clan qui devint les Mogami. Mais non content de cela, ce nouveau chef commença une rébellion contre les Uesugi, à cette période le maître de Tenkensu commençais à le considérer comme un ninja potentiel et alors que la rébellion des Mogami commença il permit à Tenkensu d'intégrer cette filière, il y eut quelques épreuves à passées et bien que de justesse Tenkensu les réussies devenant ainsi un ninja du clan Uesugi. On lui confia ainsi avec son arrivée dans cette branche une nouvelle arme, un shéng biāo, sorte de dague à corde. Il aura d'ailleurs un certain mal à se faire à ce nouvel atout ajouter à son arsenal. Ce fut d'ailleurs en cette année que Tenkensu tua pour la première fois un homme, cela fut un choc psychologique pour lui et pour se protéger à l'avenir il en résultat cette sorte de barrière dans son coeur qui prenait le pas changeant ainsi son comportement en un simple être froid et calculateur.

Heureusement, cette rébellion ne s'étala pas durant plusieurs années, car l'année suivante fut annonciatrice de grands changements dans le clan Uesugi. La dame actuelle du clan devint oracle et sa fille prit sa place. Tenkensu était émerveiller par elle durant les rare fois où il la voyait et ne demandais qu'à la servir, fusse dans l'ombre que lui conférais sa profession de ninja. Cette nouvelle régente de part la sagesse propre aux chefs Uesugi décida de mettre fin au conflit et rendis sa liberté au clan Mogami. Ce fut un soulagement pour les deux camps qui purent ainsi mettre fin à cette guerre.

Durant les trois années qui suivirent, Tenkensu se chargea d’un certain nombre de mission d’infiltration ou de recherche de documents, mais les Uesugi ne voulant pas de conflits ne chargèrent qu’en de très rares occasions à leurs ninjas d’assassiner une cible. Il profitait de ses quelques moments de répits pour affuter ses sens et ses arts, il savait qu’il avait des faiblesses au combat et que sa sagesse était encore assez loin de ce que l’on pourrait attendre d’un Uesugi, mais il travaillait sur lui-même pour améliorer au mieux ces points.

C'est ainsi que s'achève le résumer des premières années de sa vie, reste à savoir ce que lui réservera l'avenir !

    

       

         
         
       
Eh, toi, derrière ton écran.

        Prénom / Surnom :Nolwen
        Age :20
        Comment avez vous connu le forum:Un ami m'en as parlé
        Qu'en pensez-vous :Et bien il as l'air plutôt cool !
        Coca ou Pepsi ? :Heu... oasis ca compte ?
        Fréquence de votre présence ? Very Happy:Oula... ba autant ca peux être tous les jours à certaines périodes, et beaucoup moins à d'autres (périodes d'exams par exemples ^^)
         
       

         
       


Dernière édition par Chirome Tenkensu le Dim 25 Mai - 21:15, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Chirome Tenkensu   Mar 20 Mai - 9:35

Bon et bien, ma prez est terminée! (normalement ^^)

J'espère que vous apprécierez la lecture  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Chirome Tenkensu   Mar 20 Mai - 22:06

Bienvenue \o/

Mais qu'est s'tu bois doudou dis don' ?



Laughing LaughingLaughing
Revenir en haut Aller en bas
Akamatsu Seito
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Gokai
Surnom: Saigo no Yoake
Clan: Akamatsu


MessageSujet: Re: Chirome Tenkensu   Mar 20 Mai - 23:30

Bonsoir Tenkensu,

Ta présentation est plus que complète, tu as saisi l'âme du clan et la lecture fut très agréable =)

Tu es donc validée !

Bienvenue parmi nous Chirome Tenkensu !

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Chirome Tenkensu   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chirome Tenkensu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» aussi inoffensif que destructeur, voila Tenkensu et ses yo-yo
» Tournoi [Quarts de finale] : Riku Kaisuki vs Tenkensu Chirome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille-