Veuillez vous connecter pour entrer dans le nouveau monde des Samurais !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un voyage tendu!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité




MessageSujet: Un voyage tendu!   Ven 23 Mai - 14:56

C'est un Tenkensu dont l'excitation était à son paroxysme que nous retrouvons sur les routes de campagnes en train de voyager aux côtés d'un bon nombre d'hommes. En effet notre brave ninja avait été informé au pied levé qu'il serait choisi pour accompagner Dame Miyu et la protégée comme devront le faire tous les autres hommes formant cette troupe d'une trentaine de personnes environ.

On ne lui avait quasiment rien dit sur leur mission, tout ce que Tenkensu savait pour le moment était qu’ils manquaient d’hommes pour une raison inconnue forçant ainsi les dirigeants à prendre d’autres protecteurs dans les forces disponibles. Il savait aussi que la troupe qu’ils formaient avait quittée le village pour partir dans la direction du sud… Il ne savait pas encore la direction exacte ni le but de cette escapade.

Mais pour en revenir à ses sentiments du moment, pourquoi Tenkensu ressentait de l’excitation ? Et bien pour la bonne et simple raison que depuis qu’il était jeune il avait l’objectif de devenir un guerrier pouvant œuvrer pour le clan et protéger la famille qui était à sa tête, en particulier la Dame. Et en ce jour, plutôt que ses habituelles missions d’espionnages et d’infiltration il avait été choisi pour la protection de celle qui était aimée de tout son clan !

Voilà donc pourquoi le ninja aux cheveux de sang avait tant plaisir à effectuer cette simple escorte ! En revanche, il devait bien avouer que ce chemin commençait à être long ! L'attente est toujours bien plus dure à supportée quant on a aucun moyen de savoir quand elle s'arrête. De plus Tenkensu commençait à avoir mal aux cuisses à force de chevaucher aux côtés des autres hommes de l'escorte.

Ses pensées revinrent de nouveau à ce manque d'effectifs concernant la garde de la Dame, en général ses gardes du corps restaient à peu près les mêmes du moins aux souvenirs de Tenkensu, alors où étaient-ils ? Fallait-il s'en inquiéter ou cela était seulement un simple manque d'organisation qui les a pris de cours à un moment où Dame Miyu devait s'absenter de la capitale du clan ?

Il s'intéressa à ceux qui les accompagnaient, il y avait là un capitaine dirigeant un peu plus d'une vingtaine de samouraïs entourant Dame Miyu pour parer à tout attaque pouvant être effectuée à son encontre et il y avait Tenkensu ainsi que trois autres ninja qui restaient un peu en retraient par rapport aux autres guerriers et scrutaient avec plus d'attention d'éventuels arrivée de menaces, prêts à intervenir en cas de besoin. Le lancer de shuriken étant sa spécialité, cela était plutôt pratique pour intervenir même si l’attaque se produisait un peu plus loin. L’un des ninjas étant assez proche de lui, il tenta d’en savoir un peu plus :

« Hé ! Saurais-tu pourquoi on la conduit ainsi ? Normalement la Dame a une garde personnelle non ? »

« En vérité je ne sais pas non plus, il semblerait que je sois dans le même cas que toi, je me demande bien pourquoi c'est à nous de la protéger, mais quoi qu'il en soit cela ne me déplait pas »

« Je dois bien avouer que moi non plus, mais c'est tout de même étrange... enfin ! Soyons vigilants et nous trouverons bien une explication soit quand nous serons arrivés à destination ou alors quand nous serons rentrés au bercail ! »

« En effet, on n'aura sans doute pas de réponse plus précise avant de toute façon alors pas besoin de se casser la tête avec ça ! »

C'est ainsi qu'il ramena sa concentration sur la surveillance, sans parvenir cependant à chasser ces quelques questions qui lui taraudaient l'esprit. Leur chemin les amena près d'une petite falaise par-dessous laquelle passait le chemin qu'ils empruntaient. Tout à coup, Tenkensu aperçut un mouvement en haut de cette petite falaise qui devait faire un peu plus de deux fois la taille des hommes sur leurs chevaux. Il n'eut pas le temps de percevoir ce qui avait produit ce mouvement, cela pouvait très bien être un animal qui passait par là, mais Tenkensu fit tout de même un signe au ninja proche de lui pour qu'il se mette sur ses gardes, car si ce n'était pas un animal, mais un humain, sa présence en ce lieux isolé serait bien étrange. Et Tenkensu et son camarade étant en arrière de la troupe tandis que le mouvement s'était fait remarquer au-dessus, les deux ninjas étaient sans doute les seuls pour le moment à avoir pu le remarquer. En revanche, Tenkensu ne voulait pas provoquer une panique dans les rangs des défenseurs en le criant à haute voix, ce serais aussi le meilleur moyen pour annoncer à d'éventuelles troupes embusquées qu'elles avaient été repérés. Tenkensu prit donc le parti de demander à son camarade d'aller discrètement prévenir le capitaine pour qu'il se mette en garde sans provoquer trop de vagues, pendant ce temps le ninja aux cheveux rouges guettait d'éventuels autres signes de présences.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un voyage tendu!   Dim 25 Mai - 22:09

Dame Myiu escortée par une trentaine de soldats/ninjas, chevauchait tranquillement, sur son fidèle destrier. Elle ne vit pas de danger, c'est la raison pour laquelle elle décida de s'arrêtant un instant, éprouvant le besoin de parler à ses hommes afin de leur expliquer ce qu'il se passait. Elle avait perçu le malaise de certains qui ne semblaient pas comprendre la raison de leur présence à ses côtés.
Elle descendit donc de son cheval, et avec un sourire, et une humilité sans pareille, elle s'adressa à tous :


<< Merci à vous tous d'être ici.
Comme vous avez pu le constater, nos effectifs ne sont guère très élevés. Et c'est pour cela que vous avez appelés à faire partie de ma garde personnelle.
Nous allons voyager jusqu'au Sud, mais avant de passer la frontière, j'aimerais que vous compreniez que nous entrons en territoire ennemi. Je compte sur vous pour rester sur vos gardes. Aucun des clans du Sud ne fait partie de nos alliés, c'est la raison pour laquelle vous ne devez prendre aucun risque inconsidéré, car aucun d'entre vous ne perdra la vie sous mon commandement, ni maintenant, ni jamais. Certains d'entre vous trouverons ce contexte quelque peu inhabituel, mais sachez que vous serez amenés durant ce voyage à faire des choses qui n'étaient pas dans vos prérogatives originelles. >>

Elle se retourna et tout en remontant sur son cheval, elle ajoute :

<< Merci à vous tous pour votre loyauté et votre allégeance. Ce sont deux qualités qui demeurent primordiales pour moi. >>

Et tandis qu'ils avançaient, elle fit appeler, par le biais de son capitaine, le ninja nommé Tenkensu, à la chevelure de sang, et au regard rassurant. Lorsqu'il fut à ses côtés, elle s'adressa alors à lui, d'une voix basse et douce :

<< Je compte particulièrement sur vous et vos deux compagnons ninjas pour ouvrir l'oeil et ne laisser aucun événement perturbant nous nuire. Je sais que de tous, vous êtes les seuls à voir ce qu'il se passe au loin, et plus que jamais, aujourd'hui nous avons besoin de vous. >>

Son regard se détacha du visage de son interlocuteur l'espace de quelques secondes avant de le fixer de nouveau.

<< Après ce repérage, et notre retour à la cité, je tiens à ce que vous effectuiez une mission pour moi. En attendant, restez vigilant, nous en reparlerons une fois que nous aurons quitté les terres des Mogami. >>


Dernière édition par Uesugi Miyu le Mar 27 Mai - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un voyage tendu!   Lun 26 Mai - 9:08

Tenkensu demeura ainsi un instant, puis Dame Miyu décida d'arrêter le groupe pour donner un peu plus d'informations sur leur étrange présence à ses côtés, le ninja ne trouvait pas que c'était une très bonne idée de s'arrêter ici, cela laisserait un peu trop de temps à son goût pour que d'éventuels ennemis les prennent à revers. Il écouta néanmoins son discours sans quitter le rebord de la falaise des yeux. Au final, il n'y avait là aucune explication pour le fameux "manque d'effectifs", mais le message eut l'air d'atteindre les hommes qui l'entouraient ce qui était le principal à l'heure actuelle. Tenkensu eut un petit sourire quand elle annonça que personne ne devrait mourir. Elle s'inquiétait de la vie de ses hommes et c'est bien pour cette raison que ces derniers l'appréciaient autant et étaient prêts à donner leurs vies pour elle. En revanche, ensuite elle demanda à ce que Tenkensu se rapproche, bien que ce soit la première fois qu'il lui parlerait directement et que ce fait lui fit un grand plaisir, quitter ainsi le poste qui était le sien et d'où il pouvait mieux voir d'éventuels signes d'assaillants ne lui plaisait guère. Il s'exécuta tout de même pour se rapprocher de sa Dame.

Elle lui parla exprimant une grande confiance quant à la protection que les quelques ninjas pourraient lui offrir, le fait qu'elle lui dise cela ainsi le toucha, quand elle eut terminée il s'inclina en répondant respectueusement :

«C'est un honneur que vous nous faites par votre confiance ma Dame ! Et je serais heureux de vous servir à nouveau une fois cette mission terminée.»



Après le petit geste de sa Dame indiquant que la discussion était terminée, Tenkensu se retourna pour revenir à sa position, ce fut à ce moment-là qu'un léger bruit se fit entendre à son oreille et provenant d'au-dessus de leur tête, ce dernier serait sûrement passé inaperçu dans d'autres circonstances, mais Tenkensu étant particulièrement aux aguets se retourna par réflexe à temps pour voir quelque chose tomber des hauteurs, dans la direction du capitaine proche de sa Dame. Sans prendre le temps de réfléchir, Tenkensu lança un bô shuriken dessus pour dévier sa course.

Il atteignit sa cible et la chose tomba un peu plus loin sur le sol, se concentrant un peu plus sur la situation il remarqua que cette chose n'était qu'un petit bloque de terre qui se serait séparé des hauteurs, en revanche dans la tête de Tenkensu cela l'inquiéta, en effet il aurait fallu que quelque chose ou quelqu'un bouge là-haut pour que ce bloque se détache et si ce que Tenkensu avait vu un peu plus tôt était un animal alors il se serait déjà enfui avec tout le remue-ménage de la troupe en contrebas. Il en déduisit donc qu'il s'agissait bien là-haut d'une personne qui ne souhaitait pas se faire remarquer, mais heureusement pour eux, cet (ou ces) individu(s) n'étaient pas assez doués pour cacher ce genre de signes à un œil avisé.

Etant à présent quasi certain qu'au moins une personne se trouvait là-haut et se disant qu'il ne devrait pas y en avoir beaucoup plus, sinon il y aurait eu plus de signes de leur présence, il décida de grimper en haut de cette falaise pour voir un peu mieux ce qu'il en était. Pendant ce temps, les samouraïs, un peu surpris de sa réaction avec le morceau de terre, le regardait avec de petits sourires en pensant sans doute que l'homme devant eux était un peu fou. Tenkensu prit le parti de les ignorés et avança son cheval en direction de la falaise. Il sortit ensuite quatre bô shurikens qu'il lança pour les planter à certains endroits vers le haut de la falaise se faisant ainsi des prises supplémentaires. Il se mit ensuite debout sur son cheval et sauta ! Il attrapa de justesse une première prise naturelle, un léger rebord de la falaise et se servit ensuite d'autres prises naturelles ainsi que de ses shurikens pour gravir le reste de la falaise.

Une fois arrivé en haut, il se hissa rapidement sur le rebord. Sentant, plus qu'il ne vit, un déplacement d'air sur sa gauche, il fit rapidement une roulade vers le coter opposé esquivant ainsi de justesse une épée dont le coup lui était adressé. Il fit ensuite un ou deux bons en arrière pour ne pas risquer de tomber de la falaise et aussi pour pouvoir prendre un instant pour analyser la situation dans laquelle il était.

Comme il l'avait pensé, il n'y avait que peu d'ennemis ici, deux en fait, le premier était celui qui avait tenter de lui mettre un coup d'épée en le voyant ainsi surgir du bas de la corniche, tandis que le second était quelques mètres plus loin et courait pour aider son camarade. Tenkensu sortit l'un de ses deux kodachi, avec sa main droite et para le second coup qui lui assena le premier assaillant. Gardant le contact des épées Tenkensu prit ensuite de la main gauche la poignée de l'un de ses senbans shurikens et tenta de lui porter un coup vers le ventre.

Son assaillant brisa l’échange et esquiva de peu le coup du ninja, il écopa tout de même d’une bonne entaille au niveau de la hanche. C’était à présent lui qui tentait de reculer sans doute pour gagner le peu de temps qu’il restait à son camarade pour venir à son secours. Le ninja en revanche ne lui laissa pas le temps de se reposer, il cala entre les doigts de sa main gauche trois bô shurikens qu’il lança vers son adversaire, celui-ci eut du mal à parer les trois projectiles tout en reculant et s’en prit un à l’épaule, mais Tenkensu le fit immédiatement suivre d’une étoile de ninja qu'il avait enduit, avant la mission, d'un peu de poison somnifère. Toujours déstabilisé par la douleur du premier lancer, il ne put esquiver totalement ce projectile qui lui blessa légèrement la hanche.

Les gestes de cet adversaire commencèrent à ralentir et Tenkensu décida de se concentrer à présent sur le second adversaire qui s'approchait dangereusement, il lança deux autres bô shuriken qui se plantèrent juste devant le pied droit de l'assaillant, celui-ci prit dans son élan marcha dessus et trébucha. Tenkensu s'élança ensuite traversant ainsi les derniers mètres qui les séparaient et lui asséna un coup de kodachi, son adversaire le para maladroitement et ne put esquiver le violant coup de coude que le ninja lui assena ensuite sur la tempe pour l'assommer. Il vérifia rapidement l'état du deuxième qui s'était déjà effondré dans un profond sommeil.

Tenkensu se redressa et s’approcha du rebord en parlant d’une voix forte vers le capitaine :

« Monsieur, j’ai trouvé là deux hommes, sans doute des éclaireurs ! J’en aie assommé un et endormi l’autre, je vous les faits descendre ! Vous pourrez les installez sur mon cheval pour le moment car je pense que je vous suivrais encore un peu des hauteurs pour nous évités d’autres mauvaises surprises de ce genre ! »

Après un signe indiquant que le capitaine approuvait les idées du ninja, celui-ci traîna un premier homme vers le bord de la falaise et le suspendit en le tenant vers les bras de sorte que certains samouraïs puissent le rattraper sans trop de difficultés au moment où Tenkensu le lâcherait. Il réitéra ensuite l'opération avec le second homme. Il récupéra aussi les différents shurikens utilisés pour ce combat.

Ceci étant fait, il se redressa et attendit que la troupe reprenne sa route pour en faire autant, le voyage commençait bien ! Qu’allait-il donc se passer encore après cela ? Tenkensu se concentra autant qu’il put pour ne rien rater en ce qui concerne d’éventuels indices concernant une présence ennemie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un voyage tendu!   Mar 27 Mai - 13:24

Miyu savait que beaucoup la penserait imprudente d'expliquer les termes de leur mission au beau milieu de la forêt, mais les circonstances ne lui avait laissé d'autre choix. Et c'est malgré le danger que Dame Miyu constata que son message avait touché ses hommes, elle en fut soulagée.

Lorsqu'elle eut finit de donner ses instructions à Tenkensu, ce dernier s'inclina, puis elle ajouta :

« Merci ! Je compte sur vous ! Nous en parlerons une fois rentrés. Vous pouvez reprendre votre place. »

Elle congédia l'homme à la chevelure de sang d'un geste qui le poussa à s'exécuter.

A cet instant, Miyu cru entendre quelque chose derrière elle, mais avant qu'elle n'ait eu le temps de se retourner Tenkensu avait déjà écarté le danger que constituait la terre, à l'aide de certaines armes, dont lui seul avait le secret. Elle réalisa alors qu'il était en mesure de lui assurer une certaine sécurité. Et bien que certaine de l'aptitude de ses hommes, elle fut étonnée par la précision et l'habilité de son ninja.
Très fière de ses hommes et de leur loyauté, Dame Miyu les laissait agir sans interférer dans leur travail. N'étant pas une femme d'arme, elle savait que leur donner des directives n'était pas nécessaire.

Suite à l'attaque qui fut proférée à son encontre, la Dame de la Lune ne put s'empêcher de remarquer que la tension était à son comble. Tous ses hommes semblaient être en quête du responsable de l'éboulement, mais elle n'y prêta pas attention. Elle savait pertinemment que grâce à Tenkensu, ils finiraient par trouver l’auteur de cet attentat. Elle le vit alors disparaitre à travers les feuillages et au même moment elle fit signe à ses hommes de rester sur leur garde dans le cas ou une autre attaque serait proférée à son encontre.

Plusieurs minutes s’écoulèrent avant que les cris des hommes chargés de débusquer ceux qui avaient osé s’en prendre à leur Dame, n’émanent des profondeurs de la falaise bordant la forêt. Aussi, lorsque ses hommes remontèrent et installèrent ses agresseurs sur le cheval du ninja aux cheveux de sang, elle fut grandement satisfaite de leur travail. Elle pouvait désormais passer à la seconde phase de son plan, qu’elle s’apprêtait à partager avec ses soldats.

« Trouvez un endroit où nous pourrons nous cacher afin d'interroger ces deux hommes. Il est primordial de savoir d'où ils viennent. S'ils sont ceux que je soupçonne, je devrais prendre les mesures qui s’imposent... Le clan Mogami récoltera la tempête qu’il a semé. Préparez-vous car il y a de grandes chances pour que nous allions jusqu’à Kazan. »

Elle s’adressa alors à Tenkensu d’une voix plus forte.

« Je compte sur vous pour rester vigilant. Si vous repérez un endroit assez bien dissimulé des hauteurs, faites le moi savoir. »


Dernière édition par Uesugi Miyu le Mer 28 Mai - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un voyage tendu!   Mar 27 Mai - 14:59

Avant de reprendre sa route, Tenkensu entendit Dame Miyu lui demander de trouver un endroit dissimulé. Ce à quoi le ninja répondit comme il se devait :

« A vos ordres ma Dame ! »

Ah ! Les marques protocolaires, omniprésentes dans une société où le grade importait plus que tout. Un millier de simples petits soldats pouvaient mourir sur un coup de tête de leur dirigeants sans avoir d'autre choix que de répondre « à vos ordres ! » à la moindre de ses requêtes. En revanche, Tenkensu estimait avoir une chance immense, qu'il partageait avec les membres de son clan, d'avoir une dirigeante sensé, juste et aimant les hommes sous son commandement ! Pour rien au monde le ninja aurait voulu être gouverné par quelqu'un d'autre !

La troupe se remit donc en marche tandis que Tenkensu les suivaient depuis les hauteurs, cherchant un endroit où sa Dame pourrait parler en toute sécurité ! Ils marchèrent ainsi parmi les arbres et les rochers pendant une vingtaine de minutes, pendant lesquels il ne trouva pas d'endroits adéquates. Etant à présent à pied tandis que les autres en dessous étaient à cheval, il devait presser le pas, même s'ils n'allaient pas très vite. En revanche, il ne se trompait pas entre vitesse et précipitation et il gardait l'œil ouvert pour les différentes choses pouvant se passer autour de lui. Après tout, maintenant qu'il s'était éloigné du groupe, s'il tombait sur une embuscade qu'il n'aurait vu que trop tard il n'aurait pas le temps d'appeler du renfort pour lui venir en aide et se retrouverait donc seul face à ses opposants quels qu'ils soient.

Il jetait donc aussi régulièrement des coups d'oeil en contrebas pour repérer d'éventuels ennemis, mais aussi pour trouver un endroit convenant à Dame Miyu ! Il y avait pas mal d'arbres, mais pas vraiment d'endroit où sa dame pourrait se tenir et parlée à ses hommes sans que l'on puisse risquer que d'autres ennemis ne se terrent juste à coter, entendant ainsi ses projets et attendant une occasion d'attaquer.

Tenkensu choisit donc d'attendre un peu pour trouver un meilleur endroit pour le discours de sa Dame. Au bout d'un certain temps où le ninja restait stressé en permanence ne sachant pas ce que le moindre recoin pouvait receler comme danger mortel, il repéra un ensemble de bosquets avec un espace creux au centre, il se dit que ce serais un bon emplacement, car de l'extérieur à moins de se placer en hauteur d'ici on ne pourrait pas les voir et encore même d'ici un certain nombre de branchage cachait une partie de la vue. De plus, de ce que pouvait en déceler le ninja, l'espace avait l'air d'être assez large pour qu'un individu voulant écouter son discours soit obligé de se mettre a découvert ce qui ne passerait bien-sûr pas inaperçu avec les différents ninja et samouraïs présent.

Cet espace était encore à environ deux cents mètres devant la troupe, ils ne pouvaient donc le voir de là où ils étaient. Il s’approcha donc du bord de la falaise pour les prévenir d’une voix forte :

« J’ai remarqué un ensemble de bosquets à environ deux cents mètres devant vous, ce devrais être un bon endroit pour discuter sans risquer d’oreilles indiscrètes ! »

Après avoir entendu cette information, le capitaine pris la relève et donna des ordres à ses hommes :

« Qu'une dizaine d'entre vous aillent vérifier que ces bosquets ne soient pas occupés, car s'ils peuvent être un endroit de discrétion pour nous ils pourraient déjà l'être pour d'autres. Exécution ! Et ninja Tenkensu, vous pouvez à présent nous rejoindre, vous nous accompagnerez sous ces bosquets !»

Le reste de la troupe s’arrêta tandis qu’un petit groupe de samouraïs allaient tâter le terrain et que Tenkensu les rejoignaient. Il ne faudrait sans doute que peu de temps aux hommes pour vérifier les bosquets, du moins... s’ils n’étaient pas déjà occupés !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un voyage tendu!   Jeu 29 Mai - 16:45

La Dame de La Lune apprécia la rapidité avec laquelle Tenkensu s’exécuta.

Miyu était consciente de ce qu'elle demandait à ses hommes. Plus que quiconque elle connaissait les craintes qui risquaient de les envahir à chaque instant. Elle connaissait, elle aussi, les sacrifices et la souffrance de l’incertitude. Et toute comme eux, le doute ou la peur l’animaient parfois... Mais heureusement pour elle, l’entrainement de ses hommes leur permettait de mettre de côté leurs faiblesses afin de la protéger coute que coute.


Après plusieurs minutes de marche à travers la forêt, la Dame Miyu entendit Tenkensu s'adresser à son Capitaine lui indiquant qu'il avait trouvé un endroit approprié pour la nuit. Dame Miyu laissa son Capitaine donner les ordres quant au déploiement de ses hommes pour établir un périmètre de sécurité et voir si personne n'avait eu l'idée d'aller se cacher dans ces bosquets.

Elle attendit ensuite que Tenkensu redescende de la falaise et la rejoigne afin de lui adresser quelques mots :

<< Une fois que nous serons installés, je veux que deux ninjas surveille le camps depuis le haut la falaise. Ils seront relayés toutes les trois heures. Quant à vous, je veux que vous interrogiez les deux hommes que vous nous avez permis d'attraper, en ma présence et celle du Capitaine. >>

Lorsque les hommes du Capitaine furent surs qu’aucun danger ne les menaçait, il prévint leur Dame qui relaya l’information.

<< Etablissez notre campement dans la plus grande discrétion. Je ne le répèterai jamais assez, nous sommes en terres hostiles. >>


Suite à cette annonce, le Capitaine de Miyu plaça les deux prisonniers aux abords de sa tente. Une fois qu’ils furent installés, elle décida de les réveiller afin que Tenkensu puisse le questionner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un voyage tendu!   Ven 30 Mai - 12:49

Une fois qu'il eut rejoint le groupe de soldats, Tenkensu put relâcher un peu ses muscles contractés par le stress d'être seul en milieux hostile sur la falaise. Après s'être un peu décontracté il en revint à sa mission et rattacha sa concentration sur les différentes choses qui l'entouraient. La dame du clan commença alors à donner ses directives pour la surveillance du camp. Elle ordonna aussi à Tenkensu de s'occuper de l'interrogatoire des deux sentinelles qu'il avait neutralisés. Tenkensu n'aimait pas faire des interrogatoires, car il fallait faire preuve d'une certaine violence, mettre l'individu dans un certain malaise ou dans une certaine douleur pour lui soutirer les informations que l'on souhaitait. En revanche, cet acte rentrait tout de même dans son entraînement en tant que ninja et il savait pertinemment qu'il était nécessaire dans certains cas d'en user.

C'est donc sans enthousiasme qu'il se prépara à l'interrogatoire, il se donna quelques claques pour se "motivé" afin de ne pas montrer ses réticences aux individus qui pourraient avoir vite fait d'en user pour prendre le dessus sur la discussion. Une fois le campement établie il s'avança donc doucement de l'endroit où avaient été posés les deux hommes, près de la tente de la dame. Tenkensu eut une petite grimace en découvrant cela, se disant que mettre des prisonniers aussi près de la tente de dame Miyu ne serais pas vraiment une bonne idée, mais néanmoins il se dit que le capitaine devait savoir ce qu'il faisait et n'en fit donc pas la remarque.

Mettant toute la détermination qu'il pouvait dans ses gestes et sur l'expression de son visage, il s'avança vers un premier individu qui commençait à se réveiller doucement. C'était celui que Tenkensu avait endormi avec le poison, il était encore ensuqué par le sommeil et Tenkensu décida d'en profiter pour avoir une approche plus agressive. Il colla son visage à quelques centimètres de celui de son adversaire. Ce geste avait trois buts, le premier était de mettre tout de suite mal à l'aise la personne à interroger, le deuxième était qu'à cette distance il pouvait parfaitement voir le regard et autres indications de son visage qui pourraient lui montrer si l'homme mentait ou pas et enfin la dernière était que dans cette position il obstruait quasi totalement la vue de la personne interrogée ce qui lui sera utile par la suite... De plus, il pouvait se concentrer uniquement sur la tête de l'homme, étant donné que ce dernier avait les bras et les jambes parfaitement ligotés.

Hors du champ de vision de l'homme, il sortit un senban shuriken qu'il prit, dans sa main gauche, en pinçant la lame de l'arme de l'index et du pouce afin de ne laisser dépasser qu'un petit bout de la pointe de l'arme. C'est ainsi qu'en regardant l'homme droit dans les yeux, tandis que ce dernier avait le regard fuyant, il parla d'une voix calme, où ne pouvait se lire aucune émotion :

« Bon... Alors, voilà comment cela va ce passé à présent, je vais te poser des questions simples auxquelles tu devras donner une bonne réponse. Si tu me la donnes, notre discussion se passera en douceur, si tu ne réponds pas ou que tu mens elle se passera dans la douleur. Compris ? Alors, voilà la première question : Quel est ton nom ? »

« Je ne te dirais rien connard, tu ne me feras pas parlé ! »

A ce moment-là, Tenkensu s'aperçût que l'homme reculait son buste, il devina aisément qu'il voulait lui donner un coup de boule en profitant de la proximité de leurs visages. Mais Tenkensu s'attendant à ce genre de réactions ne lui en laissa pas le temps et envoyer son poing droit dans la mâchoire de l'homme ce qui le sonna.

« Ca s'était pour le coup que tu voulais me donner et maintenant la récompense pour ne pas avoir répondu à la question ! »

Tenkensu enfonça alors d'un geste vif le petit bout de pointe qu'il tenait en main gauche au niveau de la hanche. L'homme n'ayant pas vu le coup arriver à cause du visage de Tenkensu eut un petit cri de douleur. Le ninja procédait ainsi, car il avait appris que quand on s'entraînait ou qu'on était habitué au combat, inconsciemment nos muscles se contractent à la vue d'une attaque, réduisant ainsi dans une certaine mesure la douleur ressentie. En revanche, si comme dans le cas présent, le coup venait sans qu'on s'y attende et sans qu'on ne la voie, une blessure même petite pouvait être très douloureuse. Il pouvait ainsi faire ressentir une bonne douleur à l'homme sans le blesser gravement ou mettre sa vie en danger.

« Bon, maintenant je repose la question, quel est ton nom ? »

« Ok ok ! Je te le dis je m'appelle Genzo Marai ! Mais je ne te dis rien de plus ! »

« Bien ! Maintenant question suivante, de quel clan fais-tu parti ? »

Tenkensu savait que l'homme ne répondrait pas directement, il lui faudrait encore infliger un certain nombre de pointes de douleurs à des endroits aléatoires pour délier un peu plus la langue de ce Marai. Après tout, pour un interrogatoire il ne fallait pas être pressé en général !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un voyage tendu!   Ven 20 Juin - 23:08

Les hurlements de douleurs rappelaient à Miyu sa propre souffrance lors de chaque pleine Lune. A chaque fois que l'astre céleste s'élevait dans le ciel, le calvaire recommençait. Dans ces moments, des doutes l'assaillaient de toute part. Ne plus savoir qui elle était l'effrayait. Elle était paralysée à l'idée de ne pas redevenir elle même quand la Lune redescendait. La simple pensée que seule une part sombre d'elle-même subsiste la dégoutait. Les cris de l'homme la ramenèrent à la réalité la poussant à sortir de sa tente.



<< Assez ! >>



Elle se positionna à coté de son ninja, tout en défiant les deux étrangers qui se tenaient en face d'elle, avant de reprendre la parole.


<< A quel clan appartenez-vous ?!!! >>


Lorsque Genzo Marai éleva son regard vers Miyu, cette dernière fut déstabilisée par son insistance, même si elle ne laissa rien transparaitre de ses sentiments. Sans perdre du regard ceux qui avaient tenté de lui nuire, la fille de la Lune s'adossa contre un arbre à proximité des deux intrus et attendit que Tenkensu prenne le relais.
Même s'il était parfois nécessaire de commettre le pire, chaque atrocité commise laissait une trace indélébile au fond de l'âme de chacun, et Dame Uesugi craignait que Tenkensu soit lui aussi marqué par la même noirceur qu'elle portait en elle.

Le sourire qui s'insinua sur le visage du prisonnier ne fut guère apprécié par la Dame de la Lune, qui ne put s'empêcher d'éprouver du mépris à la vue d'un être aussi abjecte. Elle ne laissa rien transparaitre de ses pensées, mais une nouvelle fois elle se retrouvait confrontée à cette éternelle dualité. Un éternel combat qui avait dominé sa vie. Ses peurs étaient décuplées : la peur de devenir quelqu'un d'autre et de demeurer dans la haine la consumait. Cette peur de succomber à sa part d'ombre ne la laissait jamais en paix.
Dame Miyu finissait par ressentir de la pitié pour ces pauvres gens. Rien n'était plus vil et déloyal que d'attaquer quelqu'un dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un voyage tendu!   Lun 30 Juin - 12:21

Cela faisait plusieurs minutes que Tenkensu torturait l'homme pour obtenir des informations sur son clan. L'esprit du ninja étant toujours dans sa "carapace mentale" qui lui permettait de ne pas devenir fou à force d'entendre les cris de douleurs de Genzo. Il sentait dans son froid pragmatisme actuel que l'homme en question n'allait plus tarder à se mettre à parler. Ce fut en revanche à ce moment-là que quelque chose qu'il n'avait pas prévu se passa, la dame de son clan, exaspérée par les hurlements de l'homme qui subissait les tortures du ninja, ne put s'empêcher d'intervenir.

Elle interrompit donc l'interrogatoire et posa elle-même la question. Il fut alors évident que la vue de la dame de clan poussée ainsi à bout avait joué sur le moral de Genzo et lui avait redonné confiance en lui. Rien que le fait de voir le sourire que l'homme affichait à présent suffisait à s'en rendre compte. À présent il serait sans doute encore bien plus long de lui faire donner ses informations par les méthodes habituelles. En revanche, l'homme avait déjà bien put goûter à la douleur et il était à présent relativement fatiguer.

Le ninja décida donc de percuter plus violemment le moral de l'homme avant que celui-ci ne reprennes trop confiance. Une fois sa dame s'étant retirée, visiblement un peu troublée par le regard confiant de l'homme, Tenkensu reprit le relais un peu plus brutalement et levant sa lame, il fit un signe au chef de guerre pour lui demander s'il pouvait écarter Dame Miyu de la scène, il préférerait qu'elle n'assiste pas à ce qui allait suivre. Ensuite, il prit la parole :

«Bien! À présent que ma Dame te l'as demandée de manière directe je ne peux plus te laisser ignorer cette question ainsi, je vais donc changer un peu de méthode. (Il prit fermement une des mains de l'homme et en approcha la lame) Je vais donc compter jusqu'à trois et à la fin de ce décompte je te couperais un doigt et je recommencerais pour chacun d'entre eux jusqu'à ce que tu répondes, ou jusqu'à ce que tu perdes connaissance à cause de la perte de sans ou de la douleur...Bien ! Commençons ! Un ! (Il appuya la lame sur l'index de Genzo) Deux ! (Il appuya un peu plus et un mince filet de sang commença à couler) et pour finir.... Tr...»

« Arrêtes ! Ok ok... je vais parler..... Je viens du clan Mogami alors je t'en prie ne coupe pas ce doigt. »

Le regard de l'homme était affolé, apparemment la menace de Tenkensu avait sût faire son petit effet, en revanche le ninja eut un sentiment étrange dans son regard, une peur peut-être un peu excessive ? Ou autre chose ? Tenkensu allait donc continuer son interrogatoire pour récupérer d'autres informations quand il entendit une sorte de légers sifflements, très bref. L'effet fut instantané, Genzo commença à baver abondamment, son regard devint celui d'un fou, tout son corps fut agité de soubresauts et d'un coup, il retomba, inerte.

Tenkensu Passa rapidement sa main sur le coup de la victime et y repéra une fine aiguille qu'il retira. Quelques samouraïs, autour de lui, regardaient sans vraiment comprendre l'homme mort, se disant sans doute que c'était Tenkensu qui l'avait achevé après avoir récupéré des informations. En revanche, cette attaque voulait dire que des ennemis étaient à porter, peut-être un intrus dans la troupe ? Qui sait, l'un de ces samouraïs qui le regardaient en faisant mine de rien pouvait être ce fameux traître... Le ninja décida de ne pas crier pour ne pas provoquer une panique qui pourrait pousser l'intrus à l'action, il s'élança donc dans la direction de sa dame, dans le but de la prévenir, elle et le chef de guerre qui l'accompagnait, de la menace qui pouvait peser sur le campement, il tomba alors sur le chef de guerre et après avoir repris son souffle lui annonça de manière assez affolée.

«Quelqu'un à tuer le prisonnier avec cette épine (il la tendit au chef de guerre) sûrement un intrus parmi nous, il faut mettre la dame sous protection de confiance immédiatement ! L'homme a prétendu avant de mourir faire partis des Mogami, peut-être que l'un de leurs agents l'as achevé pour l'empêcher de donner d'autres informations sensibles à leur clan ! Où est-elle d'ailleurs ? Il faut s'en occuper sans plus tarder !»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un voyage tendu!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un voyage tendu!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille-