Veuillez vous connecter pour entrer dans le nouveau monde des Samurais !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un Capitaine pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hajime Gentarō
avatar
| Capitaine |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Nikai
Surnom:
Clan:


MessageSujet: Un Capitaine pas comme les autres   Ven 6 Fév - 13:21


HAJIME GENTARO

     
Une Histoire qui a commencé dans le sang se terminera dans le sang

     
✗ Nom : Hajime
   ✗ Prénom :Gentaro
   ✗ Âge :23 ans
   ✗ Titre :Capitaine
   ✗ Clan :Kamiizumi
   ✗Armes: Un uchigatana, un tantō et un wabizachi
   ✗Plus grande peur:Perdre sa mère et échouer à la protection de son Leader

     
     
Mon Corps
10- 20 lignes
   Au loin, une mélodie ensorcelante accompagnatrice d’un bruit de pas se fait entendre. Des pas précipités, venant de quelqu’un à la démarche emplie de certitude. Un étrange mystère vient rapidement s'installer. Survient ensuite le son d’une épée, sortie de son fourreau. Le glaive aussi scintillant que les yeux améthyste du porteur qui arbore un visage ferme, vient briser l'amas de silence qui règne. Contemplant en détail l'ensemble du visage du jeune spadassin, on peut déjà imaginer qu'il ne fait pas partie de ses hommes qui clignent des yeux aussi facilement. Il serait plutôt de ceux dont rien ne serait capable de troubler le regard rempli de conviction.

De son regard émane de la sagesse, ce qui nous pousse à nous dire qu'il est ce type de personne que rien ne saurait immobiliser, mise à part la mort. Et même si elle parvenait à l'arrêter, il est possible qu’il se relève pour continuer sa route. Assurément, le jeune spadassin est ce genre de héros qui ne laisse jamais paraître une once de peur dans ses yeux glacés…Ses oreilles épointées. On jurerait qu’elles sont capables d’ouïr le moindre son provenant de n'importe quel lieu, même provenant de l’autre bout de l’univers. Mais aussi capable de discerner le son fatidique de la bataille. Nulle mélodie ne saurait passer à travers leurs mailles.

Ses cheveux d’une couleur émeraude, d'un lisse incomparable se trouvent être en parfaite harmonie avec les quelques reflets céruléens qu'on distingue au-dessus de sa chevelure. Sa musculature saillante, qui n'est ni trop exagérée ni trop extravagante, lui donne un charme incontestable. Sa posture quant à elle lui octroie un air indéniable de héros. Comme ceux qu’on ne voit que dans les songes. Tout au plus dans les fantasmes incertains. Sa contenance assurantielle quant à elle, laisse croire que quels que soient les obstacles qui se présenteront, le jeune escrimeur continuera à aller de l'avant. Il avancera tout droit sans jamais faillir ni même succomber. Qu’importe les malédictions qui le frapperaient, elles ne parviendraient pas à ébranler ses convictions.

   


     
Mon Esprit
10- 20 lignes
   Au préalable, Gentaro parait comme étant un jeune homme sévère. Très dur en parole, froid dans les rapports et peu social. Il ne montre pas vraiment les émotions qu'il éprouve à l'égard des personnes qui l'entourent. Ses sourcils très souvent froncés, soulignent bien son caractère de jeune homme taciturne. Ne mentionnons même pas le fait qu'il a la fâcheuse tendance d'envoyer balader sur les roses, voire menacer avec son sabre, les personnes cherchant à se rapprocher un peu trop près de lui. En abrégé, tout laisse penser que Gentaro est loin d'être une personne complaisante. Pourtant ce n'est pas tout à fait vrai. Malgré qu'il soit très acariâtre, il n'en reste pas moins quelqu'un de sympathique. Si on parvient à percer sa carapace rebutante. "Une main de fer dans un gant de velours", voici une expression qui correspond parfaitement à ce jeune homme qu'on pourrait aisément surnommer « loup solitaire », du fait qu'il ne goûte la compagnie d'autrui que très modérément. Quand il peut, il aime bien rester seul pour méditer en toute tranquillité.  

Après avoir perçu son tempérament prédominant, personne n'oserait penser qu'il peut être gentil ni même compréhensible et pourtant. Bien entendu rares sont les personnes qui auront droit à ce côté-là du jeune homme tout comme rares sont ceux à qui il offrira des sourires et en qui il accordera sa confiance. Les personnes spéciaux aux yeux de Gentaro, se comptent avec les doigts de la main. L'approche chaleureuse est une chose qu'il n'a pas expérimenté depuis bien longtemps, la chaleur d'une main amicale non plus. Jadis il expérimenta ces choses aux côtés d'une personne qu'il aimait beaucoup mais après qu'il se soit produit quelque chose de terrible, il a très vite pris la décision de mettre au fond du placard toute émotion en rapport avec la gaieté. Même s'il vous est difficile de vous l'imaginer, sachez qu'il fût une époque où ce jeune homme riait de bon coeur. Il était certes déjà très discret néanmoins on ne lui connaissait pas de tempérament abrupte. Vous l'aurez compris, Gentaro est devenu aigri après avoir perdu la personne qui comptait le plus à ses yeux, son père.

Cette perte a été si tragique pour le jeune homme qui par la suite a pris la décision de refermer son coeur pour ne plus avoir à souffrir. Surtout parce qu'il n'a plus envie de se retrouver dépourvu ni même de voir encore un être cher s'éloigner de lui. Les nombreux conflits ne lui ont pas laissé le choix sur le tempérament à adopter, voilà pourquoi on ne remarque pas qu'en réalité c'est un jeune homme qui ne demande qu'à être doux, à être aimé et à rire de joie comme tout le monde. Malgré qu'il prétende le contraire. En dehors de ça, Gentaro est quelqu'un qui a un grand sens du mot honneur. Il accomplit son devoir avec ferveur sans jamais discuter. Sa loyauté est sans borne. Pour lui la trahison est le pire crime possible pouvant exister sur cette terre. Et bien qu'il ne rit pas souvent, il peut lui arriver d'être amusé, mais bien sûr, il ne le montrera pas. Aussi, il sait prendre soin des personnes plus jeunes ou plus faibles que lui. Il ne tolère et ne tolérera jamais qu'on touche à ce qui lui est chère. Il n'hésite pas à employer la force pour le faire comprendre. Il est vrai que Gentaro n'est pas la personne la plus affectueuse au monde, loin de là. Il est d'ailleurs inamical, mais ça ne fait pas de lui un monstre pour autant.

   

     
   
Mon Bushido
  30 lignes
   Il était là, assis dans la pénombre d'une chambre qui n'était point la sienne. Ses frêles mains étaient fermement accrochées à la main d'un homme, allongé sur un lit. Le teint blafard de ce dernier laissait présager que son histoire allait prendre fin cette nuit-là. Ceci, le petit garçon à la chevelure couleur jade, le savait. Pourtant il se refusait à lâcher la main sur laquelle son étreinte se resserra.

« N'aie crainte, mon garçon…, formula l'homme d'une voix très faible. Mon histoire à moi se termine ici, mais...ce n'est pas la fin de tout car...la tienne, elle ne fait...que commencer...Relève-toi, Gentaro. Ne pleure pas, relève-toi et pars vers ton avenir sans jamais regarder en arrière...Ta vie ne fait que...commencer…Surtout prends bien soin de ta maman...et notre Chef...Deviens un Guerrier d'exception, mon...fils... »

Le discours de l'homme se termina sur ses mots qui furent ses derniers. Il offrit ensuite un sourire radieux à son fils avant de fermer ses yeux. La seconde qui suivit, Gentaro écarquilla ses yeux. Lorsqu'il sentit la main de son paternel se ramollir, il hurla d'épouvante en criant « Papa » à plusieurs reprises. Sa mère ainsi que quelques personnes qui attendaient dehors, se précipitèrent assez rapidement dans la chambre. Alors qu'on lui prenait la main pour l'emmener dehors, le jeune garçon qui n'en revenait toujours pas de ce qui venait de se passer, vit sa vision commencer à se troubler. Subséquemment, il vit de nombreuses images de son passé commencer à défiler devant ses yeux larmoyants. Ce soir-là, le Clan Kamiizumi perdit un guerrier d'exception, Gentaro quant à lui perdit un ami, un confident...un père. Il avait fini par succomber à une blessure qu'il avait reçu durant la Grande Guerre et qui avait fini par se rouvrir durant un combat contre un yokai. Repensant à tout ce qu'il avait vécu lorsque son père était encore en vie, Gentaro, qui avait été emmené dans sa chambre pour se reposer, se mit en position de fœtus en serrant son oreiller contre lui. Gentaro, qui n'avait à cette époque que sept ans, se posa de nombreuses questions. Qui l'aiderait à s'entraîner ? Qui viendrait le border le soir en lui racontant d'excellentes histoires sur les yokai ? Qui l'encouragerait à ne jamais avoir peur de l'inconnu ?

Le jeune garçon s’emmura longuement dans une mélancolie les années qui suivirent. La mort de son père l'accabla à un  point que nulle ne pouvait imaginer. Il était son Mentor ainsi que son héros, le perdre a été un choc terrible. Malgré ceci, le jeune garçon poursuivit sa vie en compagnie de sa mère qui faisait toujours tout ce qui était en son pouvoir pour le rendre heureux. Gentaro voyait bien que sa mère fournissait des efforts considérables pour lui, malgré tout, il ne pouvait se résoudre à sourire encore moins à prendre la décision de faire table-rase sur son chagrin comme le lui conseillaient plusieurs membres de son entourage. Fuyumi, la mère de Gentaro était régulièrement inquiète. Elle avait peur que son fils ne tourne mal parce qu'il n'y avait aucune once de présence masculine, du moins sous leur toit, auquel le jeune garçon pouvait s'identifier. Elle craignait que cela ne lui porte préjudice pour la suite. Elle le voyait parfois partir seul, très tôt le matin, dans la forêt pour s'entraîner au maniement de l'épée. Il ne revenait que le soir, souvent trempé lorqu'il avait plu et couvert de blessures ou de boue. Il arrivait parfois qu'il ne rentre pas pendant trois voire quatre jours. De plus en plus inquiète, la jeune mère fit appel à un ami de feu son époux, en qui elle avait une grande confiance. Elle lui demanda d'accepter de prendre Gentaro sous son aile. L'homme du nom de Shinsuke accepta la requête sans poser de question. Il prit en main le jeune garçon qui lui rappelait beaucoup son vieil ami perdu.

Dès lors, Gentaro s'entraîna, sous l'oeil scrutateur de son instructeur qui ne cessait de l'encourager à se surpasser. Grandir aux côtés d'un Maître conciliant et d'une mère extraordinaire poussa Gentaro à s'ouvrir un peu aux autres. Et afin de devenir un Guerrier d'exception pour honorer la mémoire de son père et tenir sa promesse : celle de protéger sa mère et son Chef, il ne lâcha jamais rien malgré les nombreuses difficultés qu'il rencontra sur son chemin. Il fut autant endurci par ses nombreux combats contre des yokai qu'il livra aux côtés des siens que par les nombreux conflits entre Clans auxquels il assista. Dire qu'il se remit de la mort de son père, serait mentir. Néanmoins, il transforma sa mélancolie en une force. Dans le but de devenir quelqu'un sur qui son Leader Kamiizumi Musashi pouvait compter, le jeune homme travailla par tout temps, aussi bien le jour que la nuit pour s'endurcir encore plus. Gravissant les échelons un à un jusqu'à atteindre le poste de Capitaine, qu'il occupe depuis quelques temps maintenant.

   


     
what about You ?

    Votre prénom et/ou pseudo ? Sai
   Âge ? /
   Comment avez vous connu le forum ?Musashi Kamiizumi
   Qu'en pensez vous ? Il est bien, si non je ne serais pas là cela va de soi '-'
   Pepsi ou Cola?Jus de pomme, plutôt
   Fréquence de présence ? Présence régulière mais activité RP irrégulière

             

     

_______________________________


I'm just a sword.

Couleur des paroles de Gentarô => #993399
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamiizumi Musashi
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Shikai
Surnom: Saishin no Outsuke
Clan: Kamiizumi


MessageSujet: Re: Un Capitaine pas comme les autres   Ven 6 Fév - 14:12

Bienvenue sur Shin Kabuki Gentarô !

Izanagi-sama sera heureux de pouvoir te compter parmi ses hommes ! Seito, nous attendons ta validation Wink

_______________________________

"Au coeur des ténèbres, je ne cherche pas la lumière.. Je la crée."
Musashi Kamiizumi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shin-kabuki-rpg.forums-rpg.com
Akamatsu Seito
avatar
| Seigneur |



Jisei no Ôyashima
Eveils: Gokai
Surnom: Saigo no Yoake
Clan: Akamatsu


MessageSujet: Re: Un Capitaine pas comme les autres   Ven 6 Fév - 15:12

Bienvenue Hajime Gentarô,

Je ne vois rien à redire à ta présentation. Ton personnage est bien construit et tu as su intégré correctement des éléments du contexte. De plus, ton écriture est bien détaillée tout en restant claire et propre.

Le seul rapproche que je pourrais te faire est le choix de ton clan, mais que veux-tu, même les meilleurs se trompent... Wink (Je vais avoir droit à une convocation dans le bureau patron !)

Ta présentation est donc validée !

Puisse Izanagi panser à jamais ta blessure du cœur, pour qu'elle se ne rouvre pas, comme celle de ton défunt père...

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un Capitaine pas comme les autres   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Capitaine pas comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Voie du Guerrier :: Présentations :: Présentations validées-