Veuillez vous connecter pour entrer dans le nouveau monde des Samurais !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Tiens, on va faire un peu de tourisme la nuit ! [PV Nanami et Shigeru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité




MessageSujet: Tiens, on va faire un peu de tourisme la nuit ! [PV Nanami et Shigeru]   Jeu 28 Nov - 13:28

Furasshu... quel bel endroit ! La jeune femme n'avait jamais visité les terres du clan Hayashi, et elle ne le regrettait aucunement. D'accord, il était vrai qu'elle n'avait pas spécialement confiance aux habitants de ce peuple, mais elle ne pensait pas qu'ils iraient l'attaquer. Après tout, le clan Hayashi et celui de Uesugi n'avaient aucune rivalité. Il fallait juste qu'elle fasse attention à ne pas avoir de problèmes avec eux : elle avait entendu dire qu'ils étaient plus que rancuniers. Mais est-ce que aussi ils étaient facile à énerver ou vexer? Ça, la haute moine n'en savait rien. Elle était juste là, à faire son petit pèlerinage. Après avoir visité les terre du sud, elle visitait des terres du centre. C'était marrant comme elle avait fait de nombreuses rencontres, qu'elles aient été toutes aussi agréables que l'inverse.

Sugako marchait dans les petites ruelles d'un village entre la terre de Furasshu et celle de Hariken. Elle avait réussi à congédier quelques-uns de ses serviteurs pour qu'ils retournent à Gekkô le plus rapidement possible. Pour ce qui en était de ses gardes du corps... c'était toute autre chose : les hommes et femmes armés avaient refusé de la laisser tomber, de peur à ce qu'elle se fasse attaquer en leur absence. "Plus nous seront nombreux à vous protéger, plus vous serez en sécurité" lui avait répliqué un de ses fidèles "gardiens". Afin d'éviter tout problème avec les Hayashi, elle leur avait donné beaucoup de consignes, à commencer par celui de ne pas chercher querelles avec ce clan sous risque de se prendre sa main sur la joue et qu'elle en parlerait à leur Dame.

Mais revenons à nos moutons nos chers! Elle marchait tranquillement ayant évité à ce qu'on la porte à plusieurs reprises avec ces pauvres porteurs qui ne se sentaient certes non exploités, mais plutôt honorés. Les pensant un brin masochistes, la haute moine préférait tout de même se déplacer par elle-même, mais elle sentait quand même la fatigue chez ses hommes ainsi elle se retourna avec un grand sourire.

"Que diriez-vous de passer la nuit ici?"
-Watanabe-dono, répondit un des gardes. Nous sommes pratiquement sur les terres Hayashi, et je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Surtout que j'ai peur que vous soyez témoin d'une quelconque dispute entre les Hayashi et les Ryûzoji....
-Tant que nous ne nous en mêlons pas, je ne pense pas qu'on ait quelque chose à craindre, n'est-ce pas?


Elle dû argumenter encore pour qu'ils acceptent. Oh bon sang, mais qu'est-ce qu'ils étaient têtus! C'étaient des Ryûzoji ou encore des mules? Bref, en tout cas, elle avait gagné ce petit combat.

 * * * * * * * * *
Le soir commençait à tomber, et il faisait de plus en plus sombre. Sugako était de sortie et toute seule. Sans doute était-ce une mauvaise idée de sa part d'y aller sans compagnie mais elle n'avait pas envie non plus d'être collée. Aussi, elle avait envie de visiter ce village la nuit. Peut-être que c'était super lumineux ou qu'il y avait quelque chose de beau à voir. Bref, en tout cas, elle était toute tranquille avant d'entendre un bruit derrière elle. Elle se retourna : il n'y avait absolument rien. Elle laissa échapper un soupire avant de reprendre sa route. Est-ce qu'elle allait tomber sur quelqu'un ou alors sur quelque chose? Telle était la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Tiens, on va faire un peu de tourisme la nuit ! [PV Nanami et Shigeru]   Ven 6 Déc - 0:14


L'ocre d'un soleil couchant. Le délicat fumet d'une fin de journée. La douce senteur des champs de blé. Les terres du clan Ryûzoji étaient d'une beauté silencieuse. Il n'y avait nullement besoin de mots pour la décrire, seul un regard suffisait. Depuis son départ de chez lui, il n'avait croisé presque personne sur les routes entre sa demeure et Hariken. Parfois, il apercevait au loin un paysan travaillant sa parcelle, sous un soleil de plomb, sans dire mot, effectuant sa tâche avec des gestes assurés et une attitude sereine. Quelque soit leur extraction, la force des Ryûzoji se trouvait en chacun des membres du clan. Et si elle ne s'exprimait pas par le sabre, elle le faisait d'une multitude d'autres manières.

Le ciel s'était assombri. L'étreinte glacée de la nuit le prendrai bientôt. Shigeru marchait depuis bientôt trois jours, dormant sous un arbre au bord de la route, mais ce soir, il se décida à pousser un peu plus loin que prévu, espérant trouver un lit dans le village le plus proche. Et bien que cela le rapprocherait de la frontière avec le clan Hayashi, il décida de prendre le risque.

Il marcha encore pendant une bonne heure, la nuit recouvrant de son manteau noir un ciel déjà étoilé. Au détour d'une rizière, il finit enfin par apercevoir les premières bâtisses d'un réconfort annoncé, alors qu'il commençait à frissonner. Peut-être pas de froid, mais d'impatience à l'idée de retrouver un repas chaud et un lit douillet. Il salua discrètement un groupe de travailleurs aux visages bourrus et aux mains nouées, qui rentraient des rizières après une longue journée de labeur. Ils lui rendirent son salut, avant de poursuivre leur route sans se retourner.

Serrant brièvement la poignée du sabre de son père, Shigeru entra dans le village, appréciant le calme serein qui régnait ici, les quelques éclats de voix ou de rires qu'il percevait, la douce fragrance d'une cuisine délicate. Son ventre gargouilla légèrement, et, quelque peu honteux, il se mit en quête d'un endroit où il pourrait satisfaire sa faim. Il n'y avait que peu de personnes dans les rues, et les quelques villageois qu'il croisait lui lançaient des regards emprunts de courtoisie, bien que gardant une certaine distance, le faisant paraître pour un chien perdu, ou un invité gênant. Peut-être était-il plus en terre Hayashi qu'il ne le pensait. Peut-être le sentier qu'il avait prit pour venir ici n'avait fait que l'égaré. Il était encore trop tôt pour le dire, il n'avait guère envie de se livrer aux devinettes.

Plusieurs fois, il s'arrêta, pensant avoir trouvé une auberge, se laissant tromper par la chaleur qui se dégageait des habitations. Mais vu la petitesse de ce lieu, et son relatif éloignement des principales routes, il n'y avait peut-être pas de tel établissement dans un village aussi paisible. Il espérait alors qu'un habitant accepterait de le loger, et peut-être se permettrait-il de demander un repas. Il s'apprêtait à frapper à une porte quand il remarqua une jeune femme marchant seule un peu plus loin. Il la vit se retourner brusquement, jetant un regard furtif en arrière, avant de reprendre sa route.

Il abandonna la porte devant laquelle il se trouvait et se dirigea vers la jeune demoiselle, intrigué. Même si le village semblait on ne peut plus tranquille, il ne pouvait s'empêcher de se demander ce que pouvait faire une femme dehors à une heure pareille. Il s'approcha d'elle doucement, autant pour ne pas lui faire peur que pour ne pas la troubler, et s'adressa à elle d'une voix douce et amicale.

-Puis-je vous aider ? Vous me semblez perdue, demanda-t-il.

Se tenant à une distance respectueuse de l'inconnue, il attendit patiemment sa réponse, gardant tout de même ses sens en éveil. Il était à même de se protéger lui-même, mais dans la mesure ou cette femme semblait sans défense, il était prêt à assurer sa protection, comme le lui commander le Jin du Bushido, la bienveillance envers autrui.

...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Tiens, on va faire un peu de tourisme la nuit ! [PV Nanami et Shigeru]   Jeu 9 Jan - 0:21

 Un homme se rapprocha d'elle. Elle ne le connaissait pas et du coup, elle faisait attention à lui. Qu'est-ce qu'il lui voulait? Restant de marbre, elle le jaugea du regard. Il n'avait pas l'air méchant, mais les armes qu'il détenait ôtaient tout soupçons sur le fait qu'il n'était autre qu'un guerrier. Un samouraï? Sans doute. Après, il pouvait très bien être aussi un brigand qui lui parlait doucement et prenait un air amical pour la duper afin de l'agresser par la suite. Cependant, elle ne devait pas juger ce jeune homme trop rapidement. Après tout, il pouvait être sympathique. Mais n'étant pas sure d'être en présence d'un ennemi, la religieuse préférait rester toutefois sur ses gardes. Souriant légèrement, elle répondit sur un air calmement : 

 "Je vous remercie de vous inquiétez pour moi, mais je ne suis pas perdue."

 Elle demeura silencieuse quelques secondes en regardant tout autour d'elle. En fait, elle n'allait peut-être pas tarder à être perdue au beau milieu de cette petite ville. Après tout, elle ne connaissait pas cet endroit. Mais pourquoi irait-elle le dire à un homme qu'elle connaissait à peine? Surtout qu'il pourrait l'attaquer. Elle devait s'éloigner au plus de cet inconnu et ainsi, la Haute Moine se disait qu'elle devait s'en aller et retourner à l'auberge le plus rapidement de possible. Or, son regard se posant sur les armes de l'épéiste, elle préférait toutefois poser quelques questions à son sujet, ou du moins essayer de communiquer avec lui. Après tout, elle ne devait pas être paranoïaque non plus. Après tout, s'il pouvait bien être un ennemi, il pourrait très bien être aussi juste un simple homme en qui elle pourrait de lier d'amitié. Après tout, la seule chose que désirait Sugako était la paix entre tout les clans... et se faire ami avec quelqu'un qui n'était pas Uesugi était un grand pas dans son plan. Restant tout de même là où elle était, elle afficha son petit sourire habituel qui était malicieux : 

 "Et vous? Êtes-vous perdu par tout hasard? Je pourrais dans ce cas tenter de vous aider."

 Il n'avait pas l'air perdu, loin de là, mais renvoyer la question à son interlocuteur lui permettait d'engager par la suite une conversation avec lui... en espérant qu'il y ait aucuns problèmes par la suite.




[HRPG : Nanami est mourue, elle a quitté le forum T___T]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tiens, on va faire un peu de tourisme la nuit ! [PV Nanami et Shigeru]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tiens, on va faire un peu de tourisme la nuit ! [PV Nanami et Shigeru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On n'avait pas un truc à faire ? (pv Nicolaï) [terminé]
» Les haïtiens, 1ers dans le tourisme religieux en Dominicanie
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HRP :: Corbeille-